Archive pour la catégorie 'sante'

Une Mamie répond à la question de sa petite fille.

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 « Mamie, tu as peur de mourir ? »

« - Qui, moi ? Peur de mourir ? Quelle question ! Je n’ai que 60 ans… Mais pour ma petite-fille de 4 ans, c’est déjà très vieux, apparemment.

Et puis de toute façon, non, je n’ai pas peur de mourir. À mon âge, on n’est plus vraiment inquiet face à la mort. On est plutôt curieux.

Ce qui me fait vraiment peur, c’est de vivre…

  • Vivre seule dans une maison de retraite médicalisée…
  • Vivre avec Alzheimer…
  • Vivre dans un état de dépendance, sans voir ou sans entendre…

Ce sont ces angoisses-là qui me prennent à la gorge la nuit quand je me réveille… »

Pour ma part, je répondrais ceci :

 

 

 -Non je n’aurais pas peur de vivre seule dans une maison de retraite médicalisée, je n’en suis pas encore là, mais si c’était le cas, je verrais cela comme un progrès par rapport  à ma vie présente car je vis seule et si je suis malade, je dois aller par mes propres moyens chez le docteur, au laboratoire ou encore acheter mes médicaments.

 

-       Non je n’aurais  pas peur de Vivre avec Alsheimer car comme mes souvenirs m’auraient quittés, je ne me rendrais pas compte de mon état. Mon entourage en souffrirait mais pas moi.

 

-       Sans entendre ne serait pas vraiment un problème car il y a beaucoup de choses que je n’écoute pas. Ne pas voir serait plus gênant mais alors je ferais comme les aveugles, j’apprendrais à vivre sans mes yeux et je prendrais des cours de  braille et je saurais lire sur les lèvres.

 

Et si en plus j’avais un chien alors là !!!!!!!!! ce serait le bonheur complet.

Et vous que répondriez vous à ces questions ?

Sante Nature Innovation santenutrition@sante-nature-innovation.fr

Publié dans:QUESTION, sante |on 13 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Comment lutter contre un nez bouché

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000001371161-inline

Avoir le nez bouché, ce n’est pas drôle, et quand on éternue c’est encore pire car on éclabousse tout son entourage.

 La nuit, on ne peut pas dormir et le lendemain ça recommence.

Voici quelques petites recettes qui devraient vous aider, il y en a pour tous les goûts.

le lien ici :

http://www.medisite.fr/grippe-rhume-8-solutions-express-contre-le-nez-bouche.284588.53.html

Publié dans:remède de grand-mère, sante |on 9 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Un petit conseil d’ami

 

 

 0000000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

Nous vivons à une époque  ou soigner les petits bobos et les petits maux est devenu facile et nos armoires à pharmacie sont pleines de toutes sortes de médicaments pour : « le cas où »

Etant donné que c’est notre médecin qui nous les a prescris et que nous avons confiance en lui, ils ne peuvent pas être mauvais, d’ailleurs, nous en avons déjà pris et ils ont été efficaces alors ?

Seulement voila !  non seulement nous apprenons que tel médicament a été retiré du commerce parce que dangereux  mais voici maintenant qu’on nous dit que certains traitements peuvent nous rendre violents.

Un conseil, regardez la liste des coupables, ouvrez votre pharmacie et jetez tout ce qui peut être nuisible pour vous ou vos proches

le lien ici :  

http://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-ces-medicaments-qui-peuvent-rendre-violent.578000.70.html

 

Publié dans:sante |on 30 mars, 2014 |Pas de commentaires »

« Kol a Kavod » Madame Marta Weinstock-Rosin

000000000000000000000000000000000000000000000weinstock-rosin-415x280

Professeur de l’Ecole de pharmacie de la Faculté de médecine Marta Weinstock -Rosin a développé Exelon, un médicament prescrit pour les personnes atteintes de symptômes légers de la maladie d’Alzheimer. Exelon peut ralentir la progression de la maladie dans une proportion significative et améliorer la fonction cognitive chez certains sujets. Exelon est fabriqué par Novartis (Suisse). (Photo: Nati Shohat/Flash90 )

Professeur Marta Weinstock -Rosin se verra attribuer le Prix d’Israël, la plus haute distinction du pays, pour ses contributions dans le domaine de la médecine.

Elle est  née à Vienne en 1939, a connu l’adversité dans ses recherches pour développer, Exelon, le premier traitement de la maladie d’Alzheimer au monde, commercialisé par Novartis.

Weinstock -Rosin a fui Vienne avec sa famille à l’arrivée des nazis. Elle n’avait que quatre ans à l’époque. Elle a grandi en Angleterre, où elle a dû se battre pour le droit d’étudier les sciences. Les filles à l’école, a-t-elle déclaré au magazine Globes, n’avait pas un programme scientifique suffisamment rigoureux, alors elle a étudié à l’école de garçons. Quand elle fait sa demande d’inscription et a été admise à la faculté de médecine, son père était inquiet car se marierait-elle un jour ?

 Weinstock -Rosin s’est pourtant mariée. Son mari, le professeur Arnold Rosin, est un gérontologue de renom. Elle a obtenu son diplôme de pharmacie et sa maîtrise en pharmacologie à l’Université de Londres, puis un doctorat en pharmacologie à la Faculté de médecine de l’Hôpital St. Mary, et retourna à l’Université de Londres en tant que Maître de Conférences.

En tant que mère de famille, juive pratiquante et femme active professionnellement, Weinstock -Rosin a été confrontée à l’opposition et au ridicule dans toute sa carrière dans le milieu universitaire britannique, mais la goutte d’eau de trop fut le refus de son avancement avec le message   « Vous n’êtes pas des nôtres. Vous ne mangez pas avec nous et vous n’êtes jamais là pour les fêtes de Noël. »

Après cela, en 1969, elle, son mari et leurs enfants émigrèrent en Israël. Aujourd’hui, le couple a quatre enfants et vingt petits-enfants  Par Ahuva Balofsky

La suite ici :

http://www.breakingisraelnews.com/12449/israel-prize-awarded-woman-pioneered-alzheimers-treatment/#CWpiL4xdIIlWVDcG.99

 

Publié dans:sante |on 20 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Au revoir les nausées

000000000000000000000000000000000000000000000579228_505387516239346_1539179349_n

 Qui n’a jamais ressenti des nausées et des étourdissements à un moment ou à un autre en voiture, en avion, en bateau, suite à un état de déséquilibre, de maladie ou après une bonne cuite. Excellent point d’acupression  et sécuritaire, pour apaiser les nausées durant la grossesse.

Voici le point 6 MC (péricarde) pour apaiser rapidement autant les nausées que les vomissements et même le mal des transports. 

LOCALISATION POINT « 6 MC » : (indiqué comme point « P6 » sur la photo) 
Ce point est situé au milieu du poignet, sur la face palmaire de l’avant-bras, à 3 largeurs de doigts (largeur des doigts de la personne qui se fait masser) à partir du premier pli du poignet entre les deux tendons qu’on peut mettre en évidence en serrant le poing et en pliant le poignet vers l’intérieur. Relâcher le poing et le poignet pour masser une fois le point localisé. 

TECHNIQUE :
Massez par pressions circulaires douces de 3 à 5 minutes et aux demi-heures jusqu’à la fin de la nausée ou la disparition du reflexe de vomissement. Cette petite technique d’acupression marche très très bien et peut être fort utile quand on est dans le besoin. 

AUTRE TECHNIQUE : 
Vous pouvez aussi simplement appuyer fermement à plusieurs reprises sur le point avec votre pouce de 30 à 60 secondes puis relâchez. Répéter au besoin jusqu’à la disparition du reflexe de vomissement.

VEUILLEZ RETENIR : Que la durée de temps que vous devez masser un point d’acupression pour ressentir son efficacité varie d’une personne à l’autre. C’est pareil pour tous les points. Faites-en l’expérience et apprenez à adapter selon ce que vous ressentez comme effets.

LE RÔLE DE LA RESPIRATION EN MASSANT LES POINTS D’ACUPRESSION: 

Acupression et respiration fonctionnent main dans la main. Inspirer et expirer dans un état de calme et de détente aura pour effet de débloquer l’énergie emprisonnée et de faire circuler le Qi, soit l’énergie vitale en vous. La respiration abdominale lente, calme et profonde par le nez, amplifiera et maximisera les effets positifs recherchés. 

Pour vous donner ça en une simple image, stimuler des points acupression sans utiliser sa respiration adéquatement et consciemment, c’est être comme celui ou celle qui veut allumer un feu sans oxygène. 

Si vous aimez cet article, et si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à le partager avec votre famille et vos amis. Toujours bien lire et suivre les contre-indications quand elles sont indiquées. Merci! 

NOTE IMPORTANTE: COMME D’HABITUDE, CES INFORMATIONS NE DOIVENT PAS ÊTRE UTILISÉES COMME UN SUBSTITUT À UN QUELCONQUE AVIS OU TRAITEMENT MÉDICAL. MERCI D’EN PRENDRE NOTE!

https://www.facebook.com/Massotherapie.Jude.Chiasson

Publié dans:astuces, sante |on 15 mars, 2014 |2 Commentaires »

10 recettes pour ne plus jeter vos fanes de légumes

 

00000000000000000000000000000000000000000000000fane de carottes1283576-inline

 

Avez-vous déjà pensé à cuisiner les fanes de carottes, de radis ou de poireaux ? FemmesPlus a sélectionné pour vous 10 recettes très simples à réaliser, qui vous feront à coup sûr découvrir de nouvelles saveurs.

Beignets de fanes de carottes

 

Ingrédients :  
300 ml de farine de pois chiches, une cuillerée à café de colombo (ou de curry), une pincée de sel, 1/2 cuillère à soupe d’huile d’olive, de l’eau, fanes d’une botte de carottes, quelques carottes de la botte, un oignon nouveau.

Préparation : 
Dans un grand bol, mélanger la farine de pois chiches avec les épices et le sel.
Ajouter de l’eau progressivement. Bien mélanger…

 

Lire la suite de le recette des beignets de fanes de carottes

Le lien ici : 

http://femme.planet.fr/dossiers-10-recettes-pour-ne-plus-jeter-vos-fanes-de-legumes.46060.667.html

 

Publié dans:sante |on 10 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Les 7 miracles de la levure de bière

 

Chute de cheveux, ongles cassants, troubles digestifs, fatigue… La levure de bière est un fortifiant naturel dont nous pouvons tous avoir besoin à un moment ou à un autre. Medisite vous livre son mode d’emploi au cas où !

000000000000000000000000000000000000000levure de bière


Pour ne pas tomber malade cet hiver !

Consommer de la levure de bière c’est un peu comme ingérer une armée de cellules vivantes prêtes à vous défendre. Un, elle s’attaque aux toxines présentes dans votre organisme. Deux, grâce à ses vitamines et oligo-élements, elle renforce l’action du système immunitaire. Enfin, elle augmente l’activité des phagocytes. Ces cellules sont chargées d’englober les corps étrangers, en particulier les microbes, afin de les détruire. Oubliez donc cesrhumes et autres infections hivernales qui vous gâchent la vie !
En pratique : Chez l’adulte, il est recommandé de prendre en prévention 2 à 3 cuillères à café de paillettes par jour, ou 2 à 3g de poudre de levure de bière.

 

 

http://www.medisite.fr/phytotherapie-les-7-miracles-de-la-levure-de-biere.535007.90.html?xtor=EPR-26-556949[Medisite-A-la-Une]-20140306

Publié dans:sante |on 9 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Calmer les peurs de nos enfants

 

000000000000000000000000000000000000000000000peur -enfant_mere

 

Peur du noir, des monstres ou des chiens, crainte de décevoir ou de rester seul… éprouver la peur fait partie de l’apprentissage de la vie. Mais cette émotion a besoin d’un soutienrassurant pour éviter à l’enfant de développer des angoisses, y compris à l’âge adulte. Donnons-lui très tôt les clés de la confiance en soi !

Jusqu’à l’âge de 12 ans environ, certaines frayeurs typiquement enfantines laissent parfois les parents démunis.

-« N’éteins pas la lumière »,

-« Je ne veux pas aller à l’école »,

-« J’ai peur que tu cries sur moi »…

L’adulte tente de trouver les mots qui apaisent. Hélas, le raisonnement suffit rarement ! Un câlin et des bisous calment l’enfant sur le moment.

Mais la peur est une émotion utile (elle l’alerte de la survenue d’un danger qu’il n’est pas prêt à affronter), et elle doit être digérée et dépassée pour ne pas se transformer en angoisse persistante. C’est pour accompagner cette étape que les fleurs de Bach sont aussi une voie à explorer pour les enfants.

Ces remèdes sans effets secondaires et compatibles avec n’importe quel médicament peuvent l’aider à affronter une phase essentielle de son développement : la peur de l’abandon.

Tout enfant la manifeste. Parmi les scénarios classiques, il y a la peur de la nuit. Pendant les « temps morts » où ses parents ne sont plus auprès de lui, il craint leur disparition… et la sienne.

la suite ici : 

http://www.plantes-et-sante.fr/article/remedes-elixir-floraux-peur-angoisse-enfants.html

Publié dans:sante |on 8 mars, 2014 |Pas de commentaires »

À quel pain se vouer ?

 

 000000000000000000000000000000000000000fabrication pain maisonvisuel-epeautre

 

Baguette, bâtard, boule de campagne, pain blanc, noir ou gris… Il existe des dizaines de sortes de pains, tout comme de multiples avis sur ses atouts nutritionnels. Tandis que la profession de boulanger a beaucoup changé, il devient difficile de savoir ce que l’on achète vraiment.

Voici nos conseils pour le choisir ou le faire soi-même.

Malgré la baisse de sa consommation, le pain demeure un aliment fondateur de notre culture et nous tissons avec lui des liens affectifs forts. Il a souvent été un symbole important de différentes religions : « nourriture de vie » pour les morts chez les Égyptiens, symbole de l’eucharistie pour les Chrétiens, pain azyme pour célébrer la Pâque juive… Il a aussi marqué l’histoire lors des grandes famines – aliment de base, sa pénurie aurait même été à l’origine de la Révolution française en 1789 !

Il est pourtant décrié aujourd’hui et, en un siècle, sa consommation quotidienne est passée de 900 g à 153 g par personne. On lui reproche son index glycémique élevé responsable de diabète et de surpoids, sa teneur en sel responsable d’hypertension ou encore son apport en gluten. Ces protéines qui donnent l’élasticité à la pâte seraient responsables de nombreuses maladies : pathologies auto-immunes, maladie cœliaque, rhumatismes, voire maladie d’Alzheimer.

Parmi les douze premiers allergènes alimentaires, ces protéines figurent désormais en bonne position et une vague de sans gluten déferle sur les pays industrialisés : aux États-Unis près d’un tiers des Américains l’éviteraient désormais. Des chercheurs italiens ont même démontré que la consommation de pain multipliait par deux les risques de cancer du rein dû au gluten justement. S’agit-il encore de bannir un nouvel aliment de notre assiette ?

Alors pourquoi ne pas le fabriquer soi-même ?

Recette de Fabrice Sailly-Sirgue

Fabriquer son pain au levain

Ingrédients :

1 kg de farine bio de type 80 ou 110 dans un premier temps

16 g de sel de Guérande, soit 3 à 4 cuillers à café bien pleines

environ 0,6 l d’eau de source ou d’eau filtrée

1 cuiller à soupe de levain (fait maison ou acheté à votre boulanger).

Préparation (10 minutes) :

La veille, en fin d’après-midi, sortez le levain du réfrigérateur et mélangez rapidement 100 ml d’eau (à température ambiante) à 100 g de farine, puis laissez reposer à température ambiante (entre 15 et 25 °C). Avant de vous coucher, recommencez la même opération, ajoutez 100 ml d’eau à 100 g de farine et mélangez.

Pétrissage (15 minutes) : Le matin versez 800 g de farine dans un saladier, ainsi que 400 g de levain préparé (moins une petite partie que vous garderez au réfrigérateur pour le pain suivant). Ajoutez 16 g de sel dans 400 ml d’eau réchauffée entre 30 °C (l’été) et 45 °C (l’hiver). Versez l’eau dans le saladier et pétrissez avec une seule main. Selon la farine utilisée, la pâte peut être difficile à pétrir, ajoutez alors 10 à 20 ml d’eau à la fois jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Certaines farines (épeautre et petit épeautre) peuvent rester collantes, ajoutez un peu de farine et diminuez l’eau la fois suivante. Pétrissez 5 à 10 minutes et arrêtez dès que la pâte est homogène. Après 10 minutes de repos, on peut pétrir à nouveau 1 minute. Couvrez le saladier d’un tissu et placez-le dans un endroit chaud (25 °C) sans courant d’air. Laissez reposer 2 heures.

Façonnage (5 minutes) : Après ce repos, décollez la pâte du saladier et posez-la sur un plan de travail fariné. Optez au début pour des pains moulés qui ne risquent pas de s’étaler dans le four. Coupez la pâte en deux parties égales (800 g) et façonnez en boudins, puis mettez-les dans les moules huilés (deux moules à cake de 26 cm) et couvrez d’un linge. Laissez gonfler 2 heures environ à 25 °C.

Enfournement : Le midi, votre pâte doit être levée. Pour savoir si elle est prête, testez sa fermeté : le doigt s’enfonce facilement et ne laisse pas de trace dans la pâte. Sinon attendez encore un peu. Préchauffez le four à 250 °C et placez-y un récipient d’eau. Enfournez et baissez la température à 225 °C après 15 minutes de cuisson. Au total cuisez 40 à 50 minutes. Une fois cuit, démoulez et attendez une heure avant de déguster.

Notre conseil
Pour réaliser ce pain il faut compter 30 minutes de travail, mais vous devrez prévoir de rester une demi-journée chez vous pour les différentes manipulations.

 le lien ici : 

http://www.plantes-et-sante.fr/article/manger-sain-pain.html?page=1

Publié dans:sante |on 8 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Quel est le meilleur lait ? Faut il consommer vache ou chèvre ?

 

 

 

 

00000000000000000000000000000000000000000henri joyeux

Henry Joyeux cancérologue nous donne une réponse.
Enregistré lors d’une de ses conférences.

Publiée le 7 févr. 2013
Cet extrait fait partie du film « les fourchettes se rebiffent » actuellement en production.info :
http://www.promediatv.net/fourchettes…

https://www.facebook.com/nutrition.sante.vege

 

Image de prévisualisation YouTube

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/murZWWt8z0w?list=PLY6kQRv-QkGK7c1tleeMJ2d6VfkQgqGZj » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Publié dans:sante |on 6 mars, 2014 |Pas de commentaires »
12345...7

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour