Les aventures de Nénesse – 5ème partie

 

 

ENCORE BEAUCOUP PLUS TARD 

 

aapuceron 

 

dans quelques heures, finie la tranquilité, finies les balades, fini le calme, les envahisseurs rentrent de leur périple et tout va recommencer.

Lui le Marcos, c’est encore le mieux, parti toute la journée gagner la croute familiale, de retour, va faire son petit « veloingg » (enfin ça ! c’est ce qu’il dit) quand c’est prêt, mange ce qu’il y a, répare ce qui ne va pas et surtout écoute les jérémiades de la mégère.

Avec elle, rien ne va. Dès le réveil, elle pique sa crise. Après s’être brossé les 7 ratiches qui lui restent et fixé son dentier pour la journée (un jour, le ratelier est tombée dans la purée d’une petite vieille dont elle s’occupait), la voila qui parcourt l’appartement de long en large à la recherche de sa première victime : Nenesse. Tout est bon pour engueuler le pauvre robot qui pourtant n’est pas bien méchant car en dehors de se pinter à la bière, de bouffer tout ce qui passe à sa portée,et là hélas, il laisse des miettes,il fait ce qu’on lui demande .Quand il a bien été morigéné, traité de tous les noms, vient le tour d’Archibul ; lui, il est accusé de pisser violet dans son bocal, couleur qui ne s’harmonise pas avec les murs et le mobilier, mais que peut-il faire le pauvre ?, il a une systite permanente et seul le bleu de métylène le soulage.

Nous, quand on la voit s’amener avec son balai, sa pelle et son chiffon, on tremble de trouille, car Madame nettoie les feuilles de son caoutchouc à la bière pour les faire briller et cela nous soule à tel point que nous nous décrochons, nous tombons, nous cassons un poignet, une jambe ou autre chose et quelque fois même nous y laissons la vie. Comme nous en avons marre de la voir débarquer chaque jour, nous lui avons joué un tour ; nous avons fait notre petite crotte sous une feuille mais comme nous nous y sommes mis à 385, quand elle va passer son chiffon dessus, elle va pas être déçue.Non vraiment, la vie de puceron n’est plus ce qu’elle était !.

 

Les seuls heureux dans l’histoire, sont nos cousins les « Aca.. Acaca…Acariens » depuis qu’ils sont dans leur coussin, on les laisse tranquille . La sorcière a bien essayé de les déloger à coup d’aspirateur mais ce dernier à rendu l’âme et en ce moment il n’y a plus d’argent à la maison, donc ils bénéficient d’un répit mais pas aussi bête qu’on voudrait bien le croire, ils ont déjà repéré un nouveau domicile. Ou ?…… ça vous le saurez une prochaine fois, si vous êtes bien sages.

 

Quoi ? que posez vous comme question ? Et GP la dedans qu’est ce qu’il devient, qu’est ce qu’il fait ? … toutes les conneries possibles et imaginables, il ment comme un ararcheur de dents, n’en fait qu’à sa tête ; ah ! en voilà un qui sait bien faire marcher son petit monde à la baguette avec ses yeux de velours, ne vous en faites pas pour lui, il les aura à l’usure et nous, nous l’adorons

A suivre…………

Publié dans : mes écrits et ceux des autres |le 29 janvier, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour