Archive pour décembre, 2014

La bible, le livre des Hébreux

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000torahth

La Bible est le Livre de Dieu, mais aussi celui d’un peuple : Israël. A l’aube du XXIe siècle, on peut affirmer que l’archéologie et la génétique valident définitivement cette saga, des Patriarches jusqu’au Deuxième Temple.

La Bible reste le livre le plus lu, le plus traduit et le plus vendu au monde. Elle a été publiée dans quelque 2500 langues différentes, et souvent plusieurs fois dans la même langue. 95 % de la population mondiale pourraient y avoir accès, à condition de savoir lire et d’avoir le droit de le lire (ce qui n’est pas toujours le cas).

Et pourtant ce livre – ou cet ensemble de livres étroitement liés les uns aux autres – est consacré pour l’essentiel à un seul peuple, les Hébreux. C’est le sujet quasi exclusif de l’Ancien Testament, qui constitue les trois quarts du corpus, et un sujet important du Nouveau Testament, qui lui fait suite. Si la Bible commence « par le commencement », c’est à dire la création du monde et du genre humain, elle se resserre rapidement sur l’histoire du Sémite Abraham et de sa descendance, Israël : famille, puis clan, puis nation. De même, les événements clés du Nouveau Testament, relatés dans les Evangiles, concernent-ils principalement des Israélites : Jésus au premier chef.

http://www.dreuz.info/2014/12/bible-le-livre-des-hebreux/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Manger des insectes, je dis non !

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Insect_food_stall

 

Trouvé sur facebook : https://www.facebook.com/associationvegetariennede… 

Les insectes vont-ils nourrir la planète ? La réponse attendue de cette infographie résolument orientée est OUI, pour preuve : « Savoureux, nutritifs, abondants, les insectes sont au menu de 2 milliards de personnes sur la planète » Donc pourquoi pas vous ?! 

Tout est fait pour vous convaincre que l’entomophagie c’est naturel, écologique et bon pour votre santé. Avec en prime une vidéo sur la dégustation d’insectes enrobés de chocolat ! Si ça donne pas envie, hein ?!!!! 

Bref, encore un article qui dit que nous devons manger des insectes pour sauver l’humanité, oubliant de faire la comparaison avec la production nettement plus écologique de protéines végétales… 

Lire l’article complet, ici : http://www.courrierinternational.com/article/2014/… 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000010407828_906236786054925_2335675383311713629_n

les mêmes erreurs vont recommencer avec des animaux différents mais qui ont leur rôle à jouer dans la nature puisqu’ils font partie de la chaîne vivante et beaucoup pollinisent, apportant ainsi a des plantes, le pollen nécessaire à leur évolution alors que sans celui-ci, elles ne donneront jamais de fruits (nécessaires à notre nourriture). 

Combien d’industriels et de petits malins vont s’engouffrer dans cette brèche nous promettant monts et merveilles et quelques années après,(les poches pleines) comme cela a été le cas pour toutes les nouveautés, on découvrira qu’il y a de gros risques qu’on nous avait cachés, mais le mal sera fait, pour les insectes, la nature et nous. 

Nous sommes incorrigibles, nous mettons notre bon sens de côté à chaque fois qu’il peut nous conseiller utilement et souvent nous sauver la vie. Je n’arrive plus à plaindre tous ces gens qui se jettent dans la gueule du loup et après viennent gémir et étaler leur souffrance qu’ils auraient pu éviter s’ils avaient été un peu plus sensés et raisonnables. Yaël

 

Publié dans:coup de gueule |on 9 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Pourquoi de riches civilisations ont-elles disparu (2)

 

 

Riches et avancées, ces civilisations anciennes ont mystérieusement disparu. Maladies, changement climatique, défaites militaires…

Tour d’horizon de facteurs qui ont effacé ces peuples de l’Histoire. Et qui pourraient nous toucher un jour !

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000empire Romain2466749-l-empire-romain-le-grand-cercle-vicieux

L’Empire romain : le grand cercle vicieux ?

Comment ces civilisations brillantes ont-elles disparu ?

La construction en pierre marqua un net recul en Europe occidentale © delkoo – Fotolia

En 476, le jeune Romulus Augustule abdique, mettant fin à l’Empire romain d’Occident. Classiquement, on a fait peser la responsabilité de cet évènement sur les « invasions barbares » du Ve siècle, ces violentes chevauchés des tribus germaniques et d’Europe de l’est. En réalité, l’explication semble plus complexe : les invasions ont rendu difficile la collecte de l’impôt, et donc la levée d’une armée romaine. De même, les valeurs et habitudes des tribus auraient essaimé dans l’Empire (lien personnel vassal-suzerain…) rendant caduque le lien entre les provinces.L’instabilité politique de Romeaurait favorisé le mouvement. Mais l’Empire romain a t-il vraiment disparu ? Si l’histoire classique fait de 476 une rupture, d’autres études plus récentes assurent que le Moyen-Âge, par ses valeurs, son droit et surtout la perception des protagonistes de l’époque, serait en fait la continuité directe de l’époque romaine. On parle alors d’Antiquité tardive.

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/comment-ces-civilisations-brillantes-ont-elles-disparu/l-empire-romain-le-grand-cercle-vicieux.shtml

 

La pensée du jour : si j’avais su…..

 

 

 000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000love-confessionVladimir Kush

« Lorsqu’elles se trouvent soudain plongées dans des situations inextricables, combien de personnes prennent conscience de leur ignorance, de leur faiblesse, de leur impuissance devant les événements, et elles se disent : « Si j’avais su !… » Elles auraient pu savoir, car de bonnes conditions leur avaient été données à un certain moment pour apprendre, s’exercer, se renforcer, et elles en étaient conscientes. Mais elles ont négligé ces conditions : abandonner de vieilles habitudes demande trop d’efforts ; et d’autres activités, d’autres projets les tentaient davantage. Et maintenant les voilà dans l’impasse !

Vous demanderez : « Et si nous avons laissé passer ces bonnes conditions, est-ce que maintenant c’est trop tard ? Est-ce que tout est définitivement perdu ? »… Non, il n’est jamais trop tard, le chemin de la vie est long, infini, et d’autres conditions favorables vous seront données dans cette existence ou dans une autre. Tâchez alors de ne pas les laisser passer, afin de ne pas avoir une fois de plus à vous dire : si j’avais su !… »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Publié dans:mystique sagesse |on 9 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

expression : Cela va faire du bruit dans Landerneau

 

 

Cela va faire du bruit dans Landerneau

C’est une affaire qui va faire beaucoup de bruit.
C’est un petit fait qui va provoquer beaucoup de commérages.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)   Illustration Vladimir Kush

pourquoi Landerneau ?

Il se trouve qu’à la fin du XVIIIe siècle, un auteur nommé Alexandre Duval a écrit et fait jouer une pièce en un acte intitulée « Les Héritiers ».

Dans cette comédie, un officier de marine donné pour mort, réapparaît brutalement dans sa ville d’origine, Landerneau, au grand dam des héritiers déjà en train de se disputer la succession.

Un valet apprenant la nouvelle du retour de l’officier dit alors : « Oh le bon tour ! Je ne dirai rien, mais cela fera du bruit dans Landerneau ! »

Cette réplique a marqué son époque au point qu’elle nous a été transmise et, même, que Landerneau est presque devenu un nom commun puisqu’on parle maintenant du landerneau politique ou du landerneau de la montagne pour désigner des mondes particuliers ayant leurs propres manies, jargon et potins.

Extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 8 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Les dangers du New-âge 2 (par Laura Marie)

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Religion

 

 

Ils ont commencé par mettre en place des « religions ». Ils ont détourné les messages des êtres venus sur Terre pour apporter des vérités importantes. Aucun de ces êtres ne s’était proclamé comme étant D-ieu ni comme étant au dessus des autres. Ils étaient tous venus pour faire comprendre aux humains qu’ils étaient tous, D-ieu.
 
Mais quel meilleur moyen pour faire en sorte qu’un peuple s’élimine et s’extermine de lui-même, que d’inventer des religions distinctes, des dogmes dans lequel il faut entrer pour être accepté et pour beaucoup, gardé en vie. Ils ont perverti les messages des plus grands, pour les détourner à leurs avantages pour ainsi contrôler l’humanité toute entière, chacun dans sa case, chacun suivant son propre D-ieu, en ne comprenant pas qu’ils sont eux-mêmes ce D-ieu invisible qu’ils vénèrent. Pour défendre leurs dieux invisibles, certains humains sont prêts à tuer de leurs propres mains ces autres parties de D-ieu, leurs frères humains pour des croyances. Ils sont prêts à sacrifier en masse des animaux. Mais quel D-ieu, de pureté et d’Amour pourrait réclamer le sacrifice d’êtres innocents et voir tant de sang couler sur sa planète et dans les mains de ses « fils » ?
 
 La véritable lumière peut-elle réclamer le sang ? La véritable lumière peut-elle exiger la vénération, la soumission et le sacrifice de ses semblables ?

 

Seuls des individus ayant voulu pervertir le réel message de ces prophètes ont pu créer de tels dogmes et emprisonnements pour la conscience humaine. La conscience humaine ne peut se limiter à un territoire, à une « religion », à des « croyances », à la vénération d’un seul « Dieu » et de surcroît extérieur à elle-même, car la conscience humaine est infinie, aussi vaste que l’univers et qu’elle est elle-même l’univers, simplement l’ombre d’un instant incarnée sous forme physique…

La suite en suivant le lien ci-dessous

Cet article a été écrit par Laura Marie, dont voici la source originale .

http://lauramarietv.com/les-dangers-du-new-age-2-les-deviations-dangereuses-des-enseignements-principaux/

Publié dans:mystique sagesse |on 7 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Vouloir et désirer

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000010847896_10152647573845000_3994711729606920230_n

 

Il est humain de vouloir ce qui nous est nécessaire et il est humain aussi de désirer, non ce qui nous est nécessaire, mais ce que nous trouvons désirable.

Ce qui est maladif, c’est de désirer avec la même intensité le nécessaire et le désirable et de souffrir de son manque de perfection comme on souffrirait du manque de pain.

Le mal romantique, le voilà : c’est vouloir la lune tout comme s’il existait un moyen de l’obtenir. Fernando Pessoa

http://www.citation-du-jour.fr/citations-fernando-pessoa-652.html

Publié dans:mes écrits et ceux des autres |on 6 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Pourquoi de riches civilisations ont elles disparu ?

 

 

Riches et avancées, ces civilisations anciennes ont mystérieusement disparu. Maladies, changement climatique, défaites militaires…

 Tour d’horizon de facteurs qui ont effacé ces peuples de l’Histoire. Et qui pourraient nous toucher un jour !

 

Les Incas : divisions, maladies et… chevaux ?

Comment ces civilisations brillantes ont-elles disparu ?

Les Incas ont été capables de construire des cités remarquables comme Cuzco ou le sanctuaire du Machu picchu

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000002466729-comment-ces-civilisations-brillantes-ont-elles-disparu

 Comme au Mexique, une petite armée de moins de 200 conquistadors – dirigée par Francisco Pizzaro - fit plier une civilisation florissante. Entre 1532 et 1572, l’Empire Inca, qui avait atteint son apogée au début du XVIe siècle, a été conquis dans le sang par ces aventuriers espagnols.

Mais avant même cette défaite militaire, des failles importantes menaçaient déjà l’Empire. D’abord la maladie. Depuis l’arrivée des Européens sur le continent, les populations mourraient en masse de la variole, une maladie alors inconnue en Amérique. Ensuite la division. L’Empire Inca, qui s’étendait de l’actuelle Colombie au Chili, connaissait une guerre civile.

D’autant que le territoire montagneux – deux fois plus vaste que la France actuelle – était difficile à surveiller et à administrer sans… chevaux. L’animal, très utilisé par les conquistadors, permet des déplacements rapides et des charges violentes. L’Empire Inca, bâti « à pieds » n’y a pas survécu.

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/comment-ces-civilisations-brillantes-ont-elles-disparu/

Celui qui œuvre pour l’humanité ne se pose pas de question, il le fait !

 

 

 

 

 000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Vladamir_Kush-Hearts_for_the_Future_Generations

« Que celui qui éprouve le besoin de travailler pour le bien de l’humanité ne se demande pas s’il va réussir ou échouer, car cette question introduit en lui une hésitation, un doute qui le freine dans son élan. Il doit travailler, c’est tout. L’histoire des peuples nous apprend qu’on ne peut pas porter de jugement sur la valeur des êtres en prenant pour seul critère leurs succès ou leurs échecs. Ceux qui ont réussi ne sont pas nécessairement les plus grands, et ceux qui ont échoué ne sont pas d’une moindre élévation. Leur exemple a nourri l’élan d’une multitude d’autres êtres, ils ont été comme une semence, un levain ; un jour, le but est atteint et encore mieux qu’ils ne l’espéraient.

 

Chaque créature vient sur la terre avec une mission déterminée et, souvent, ceux qui sont chargés des missions les plus grandioses sont destinés à échouer, au moins en apparence. Mais ils ont préparé le terrain – c’est cela le plus difficile – pour d’autres qui, bénéficiant de leurs efforts, réussiront. C’est pourquoi ceux qui remportent des succès doivent penser avec reconnaissance à tous les hommes et les femmes qui, avant eux, ont travaillé pour que ces succès soient possibles. Ces hommes et ces femmes ont fait des sacrifices, parfois même ils ont été des victimes, mais il se peut qu’ils reviennent dans une autre vie récolter le fruit de leur travail. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 5 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Je suis juive et j’en suis fière.

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000conscience

 je suis de plus en plus persuadée que nous devrions cesser de prêcher dans le désert et d’essayer de nous justifier.

Le monde est ainsi fait que depuis des milliers d’années, le peuple juif est accusé, montré du doigt, on salit son histoire, on falsifie ses écritures saintes, et tout cela, avec l’accord avoué ou non dit de tout ceux qui prétendent avoir une idée sur le sujet.

Le peuple juif existe depuis des millénaires, on a tout essayé pour l’anéantir et personne n’y est arrivé jusqu’à ce jour, alors pourquoi ne pas continuer notre voyage sur cette terre dans le silence occupés à faire ce que nous croyons juste ? et tant pis si les goys ne comprennent pas l’importance que le peuple juif a dans l’histoire de l’humanité.

Publié dans:coup de gueule |on 5 décembre, 2014 |Pas de commentaires »
1234

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour