Archive pour décembre, 2014

la pensée du jour : réincarnation

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

« Je suis sûr d’être déjà venu sur la terre, m’ont dit certaines personnes, et je sais que je reviendrai. Mais je n’ai aucun souvenir de mes existences antérieures, et je voudrais ne pas tout oublier de celle-ci. Y a-t-il une méthode pour se souvenir de certaines expériences qu’on a faites, de certaines personnes qu’on a rencontrées ? »… Oui, il existe des méthodes et pour ceux qui le souhaitent je peux au moins en indiquer une.

Prenez comme point de départ une montagne, par exemple, ou quelque chose qui résistera à l’usure du temps. Cela peut être aussi un monument mondialement connu, car même s’il est détruit un jour, il en restera des reproductions dans certains livres. Regardez souvent cette montagne ou ce monument, et dites-vous : « Lorsqu’il m’arrivera de le voir à nouveau dans une prochaine vie, je veux que tel et tel événements de ma vie actuelle me reviennent en mémoire. » C’est un lien que vous créez ainsi entre vous et cette montagne ou cet édifice. Vous imprimez un cliché qui continuera à travailler en vous, et lorsque vous vous réincarnerez, vous reviendrez avec lui. Au moment où vous aurez sous les yeux la montagne ou le monument devant lequel vous vous étiez concentré, ce cliché réveillera la mémoire des événements de votre vie que vous aviez, au fur et à mesure, enregistrés. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 20 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

expression : Tirer à hue et à dia

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000Courant-de-Vladimir-Kush

Tirer à hue et à dia

Aller dans des directions opposées.
Agir de manière contradictoire, de façon désordonnée.


‘hue’ (‘hurhaut’, autrefois) et ‘dia’ ont été des cris de charretiers pour exciter un cheval et le faire avancer, ou des cris de laboureur pour faire aller le cheval de trait à droite ou à gauche, respectivement.

Par extension, celui qui tire à hue et à dia (sous-entendu : simultanément) fait preuve d’un manque d’organisation certain ou est condamné à être écartelé.

Au XVIIe siècle, on utilisait l’expression « il n’entend ni à hue, ni à dia » pour dire de quelqu’un que « on ne saurait lui faire entendre raison ».

extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 16 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : l’épreuve

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

« Vous pouvez accepter une épreuve, vous pouvez la comprendre, admettre qu’elle est inévitable, mais en même temps éprouver de l’amertume, de la tristesse, du regret : vous pensez que ça aurait été tellement mieux de ne pas avoir à la subir ! Dans ces conditions, dites-vous que cette épreuve n’est pas encore terminée.

Quand peut-on dire alors qu’une épreuve est terminée ? Quand nous sommes capables de nous en réjouir. Oui, nous en réjouir ! En apparence il est possible qu’elle ne nous ait rien apporté, mais encore qu’elle nous ait fait perdre beaucoup de choses, et même des êtres qui nous sont chers. Pourtant, après cette épreuve, il vient un jour où nous sentons que notre lumière, notre amour, notre force ont augmenté, que nous sommes habités par une paix et une joie que nous ne connaissions pas auparavant.

 

À ce moment-là, et à ce moment-là seulement, nous pouvons dire que l’épreuve est terminée. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Publié dans:mystique sagesse |on 16 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Les cheveux gris n’existent pas

 

 

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d’information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.

Les cheveux gris n’existent pas

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

Chère lectrice, cher lecteur,

Les cheveux gris sont une illusion d’optique.

Un cheveu n’est jamais gris. Il est soit blanc, soit coloré (noir, châtain, blond, roux…), et c’est quand les deux sont mélangés que la chevelure donne une impression de gris.

Comment les cheveux deviennent blancs

Les cheveux sont faits principalement de kératine, la substance dure et fibreuse qui constitue nos ongles, la surface de notre peau, et les sabots des animaux.

La kératine des cheveux est fabriquée dans le follicule pileux, un petit bulbe planté à la surface du cuir chevelu (la peau du crâne). Ce sont des cellules spéciales qui fabriquent la kératine, appelées kératinocytes, ce qui veut dire tout simplement « cellules à kératine » (cytos = cellule en grec).

À côté des kératinocytes se trouvent des cellules qui fabriquent de la couleur, appelée de la mélanine, de « mélanos » (noir, en grec) car il est vrai que les cheveux sont noirs chez la plupart des gens.

Lorsque les cellules à mélanine (mélanocytes) s’épuisent ou meurent, les grains de mélanine dans les cheveux sont remplacés par des bulles d’air et le cheveu pousse blanc. Un cheveu coloré ne devient donc pas blanc, il pousse blanc.

Les premiers cheveux blancs apparaissent en moyenne vers 34 ans. Parfois, les mélanocytes (cellules produisant la couleur) continuent à fonctionner, mais la mélanine produite n’est plus transmise aux cellules chargées d’assembler les cheveux, sans qu’on sache pourquoi.

Les cheveux blancs de peur

La reine Marie-Antoinette, quand elle apprit dans sa cellule qu’elle allait être guillotinée, vit ses cheveux devenir blancs. Ce phénomène se produit suite à un violent choc émotionnel. Il a également été observé chez des combattants de la Seconde Guerre mondiale [1].

L’explication n’est (probablement pas) que leurs cheveux colorés aient blanchi, mais plutôt qu’ils ont subitement perdu leurs cheveux colorés, ne conservant que les cheveux blancs. L’apparition brutale de mèches blanches viendrait, elle aussi, non d’une pousse soudaine et ultrarapide de cheveux blancs, mais de la chute simultanée de cheveux colorés dans une même zone.

Les émotions fortes sont capables de provoquer ces brutales chutes de cheveux.

Publié dans:sante |on 14 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Ile de Pâques : trop de palmiers à terre ?

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000ile de paques2466736-ile-de-paques-trop-de-palmiers-a-terre

 

Comment ces civilisations brillantes ont-elles disparu ?

La surexploitation des richesses naturelles conduisit l’île au désastre. © stifos – Fotolia

Qu’est-il arrivé aux créateurs des célèbres statues (moaï) du Pacifique ? Au XVIe siècle, alors qu’elle était encore inconnue des Européens, l’île aurait abrité plus de 15 000 personnes. Deux siècles plus tard, la population avait été divisée par six. En cause, la disparition du Paschalococos disperta, l’espèce de palmier indigène de l’île de Pâques. La population aurait coupé l’ensemble des plantes entre 1650 et 1722 pour se nourrir des coeurs de palmiers. Selon d’autres études récentes, c’est la présence du rat polynésien, arrivé avec les premiers hommes, qui aurait généré cette déforestation incontrôlable.

Faute de bois, il est impossible de construire de bateaux de pêche, de bâtir de nouvelles statues et même de se nourrir correctement…

Plus tard, des Péruviens venus capturer des esclaves transmirent des maladies inconnues aux derniers habitants. A la fin du XIXe siècle, on ne comptait plus que quelques dizaines de Pascuans.

http://www.linternaute.com/actualite/histoire/comment-ces-civilisations-brillantes-ont-elles-disparu/ile-de-paques-trop-de-palmiers-a-terre.shtml

Publié dans:les évènement qui font l'histoire |on 14 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Monsieur le Président

 00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000sherma10

Il a 3.200 ans, il mesure 74 mètres de haut et possède 2 milliards de feuilles

C’est un séquoia géant appelé « le Président , habitant en Californie  et….. il continue à pousser

 

http://www.maxisciences.com/arbre/l-039-un-des-plus-grands-arbres-du-monde-capture-en-entier-pour-la-premiere-fois_art33999.html

 

Publié dans:insolite |on 13 décembre, 2014 |1 Commentaire »

La pensée du jour : la qualité des larmes

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001240454267_vladimir-kush-3

 

« Les larmes sont généralement associées à la peine, mais en réalité n’importe quelle émotion peut provoquer des larmes. Et comme les émotions sont de toutes sortes, les larmes aussi sont de toutes sortes. Il y a des larmes de chagrin, de colère, de dépit, et il y a aussi des larmes d’attendrissement, de joie, d’émerveillement. Un paysage, un poème, un tableau, une musique peuvent remplir nos yeux de larmes, mais également certaines conduites humaines quand elles sont particulièrement belles et nobles. Et combien de mystiques, décrivant leurs expériences, ont parlé des larmes provoquées par l’extase !

 

Dans la mesure où elles libèrent une certaine tension intérieure, quelle que soit leur origine, les larmes ont leur utilité. Mais évidemment les larmes de joie et d’émerveillement sont les plus bénéfiques. N’essuyez pas ces larmes d’un revers de main, car elles sont précieuses.

 

Le Maître Peter Deunov conseillait de les recueillir dans un tissu propre et de les conserver soigneusement, car elles possèdent une sorte de pouvoir magique. Les larmes de dépit, de chagrin, de colère, laissez-les sécher, elles ne sont qu’un peu d’eau salée, mais conservez les larmes qui ont été arrachées aux profondeurs de votre âme. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 12 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

L’humilité des vrais artistes

Des fabuleuses Créatures de porcelaine

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000céramique 1th (1)

Un duo d’artistes ukrainiens, comprenant des Anya Stasenko et Slava Leontyev crée de minuscules créatures de porcelaine fantaisistes qu’ils peignent avec une gamme très imaginatifs et créatifs de dessins minutieusement détaillés et brillamment colorées.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000céramique 2th (1)

Compte tenu de la petite taille de ces créatures (plus ou moins 4 à 40 cm), il est d’autant plus surprenant que Stasenko et Leontyev n’étaient pas réellement formés pour travailler avec des céramiques. L’un est un graphiste et l’autre est un professeur de peinture. Ils ont choisi de travailler avec des céramiques simplement à cause de raisons économiques et en raison de la relative facilité avec laquelle le matériau peut être travaillé. En fait, ils restent humble au sujet de leur travail, déclarant qu’il n’y rien de remarquable, car ils ne sont même pas céramistes à la base.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000céramique 3th (1)

Je vous laisse juger. 

 

 

http://famillebonplan.fr/index.php/animaux/412-des-fabuleuses-creatures-de-porcelaine

 

Publié dans:talent |on 11 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : l’étendue de notre âme

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Vladimir-Kush-Paintings-04Vladimir Kush

« Pour avoir des notions justes sur la nature et les activités de ce principe spirituel qu’on appelle l’âme, il faut d’abord prendre conscience qu’elle n’est pas enfermée dans notre corps physique : elle s’étend bien au-delà et, tout en continuant à l’animer, elle voyage pour visiter les régions de l’espace les plus lointaines et les entités qui les peuplent.

 

Car l’âme qui habite en chaque être humain est une infime partie de l’Âme universelle. Et elle se sent si limitée, si à l’étroit dans le corps que son seul désir est de se déployer dans l’espace pour se fondre dans cette immensité à laquelle elle appartient.

 

Aussi est-ce une erreur de croire, comme on le fait généralement, que l’âme tient toute entière dans l’être humain. En réalité, non, seule une toute petite parcelle de son âme a en lui sa demeure ; la presque totalité reste extérieure à lui et mène une vie indépendante dans l’océan cosmique.

 

Notre âme dépasse donc de beaucoup ce que nous pouvons nous imaginer d’elle : cette partie de l’Âme universelle qui est en nous tend sans arrêt vers l’immensité, vers l’infini. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 11 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : est-ce vraiment une injustice ?

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

 

« On ne voit en apparence qu’injustices sur la terre. Les uns ont tout : santé, beauté, richesses, talents, vertus, et d’autres très peu. Mais, en réalité, rien de ce que les humains ont reçu à la naissance ne leur a été donné par hasard, de façon arbitraire. Tout ce qu’ils possèdent aujourd’hui, ils ont travaillé dans leurs autres incarnations pour l’obtenir, et aussi bien dans le plan matériel que dans les plans psychique et spirituel, la Justice cosmique leur a distribué des dons équivalents à leurs efforts. 

Tout ce que nous possédons est donc la conséquence de nombreuses vies d’efforts. Mais attention, cela ne nous est pas donné définitivement. Pour conserver cet acquis dans les prochaines incarnations, c’est à chacun de s’en servir raisonnablement et surtout d’en faire bénéficier les autres. Tous les dons que nous avons reçus à la naissance, nous devons les faire fructifier, et la meilleure façon de les faire fructifier, c’est de les utiliser non pas seulement pour nous, mais aussi pour aider les autres en cherchant à faciliter leur évolution. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

 

Publié dans:mystique sagesse |on 10 décembre, 2014 |Pas de commentaires »
1234

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour