Qu’y- a- t- il derrière la symbolique de Noêl ?

 

Les fêtes religieuses ont pour la plupart une signification symbolique et c’est la raison pour laquelle il ne faut pas prendre les écrits au pied de la lettre  mais essayer d’en rechercher le sens profond. 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000déco noel 2010

NOEL le 25 Décembre, pourquoi ?

 

Dès que l’homme a commencé à cultiver la terre, il s’est rendu compte qu’il dépendait du soleil et de ses trajectoires tout au long de l’année. Les saisons déterminaient aussi le moment des fêtes surtout  aux solstices d’été et d’hiver et c’est à ce dernier que l’on concéda  le plus d’importance.

 

Les historiens reconnaissent que bien avant l’époque romaine ont fêtait en Europe, la renaissance tant attendue de la nature et l’espérance de vie nouvelle mais on ne connaît rien ou presque sur les cérémonies qui se déroulaient, seul le feu et la lumière devaient jouer un rôle important.

 

Du temps des romains, ils invoquaient « saturne » le dieu des semailles et de l’agriculture et cela donnait lieu à des réjouissances effrénées ; on offrait aussi des cadeaux, des porte bonheurs, des gâteaux, du miel et de l’or. Tandis que les peuples nordiques célébraient « Ndjord », dieu de la fécondité et « Idun », gardienne des « pommes de providence »,nourriture des dieux.

Les orientaux eux, rendaient un culte à « Mithra », divinité de la lumière

 

Toutes ces religions d’avant le christianisme donnaient l’occasion de fêter le solstice d’hiver avec pour but de redonner courage et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l’absence de vie et l’obscurité.

 

Malgré l’influence croissante de l’église et de ses disciples, les rites liturgiques chrétiens ne parvenaient pas à s’imposer face aux festivités des saturnales et c’est pour enrayer ce culte païen que l’église chrétienne usa d’une mesure astucieuse qui consista à avancer la fête de la naissance du Christ du 6 janvier au 25 Décembre et comme il n’y avait pas à cette époque de calendrier universellement valable, il fut aisé de persuader les gens que le Christ était né le 25 Décembre.

 

Les autorités ecclésiastiques s’accommodèrent assez bien des éléments de la fête païenne qu’ils adaptèrent au cadre chrétien comme par exemple le houx qui symbolisait les épines du Christ.

http://www.joyeux-noel.com/noelorigine.html

Publié dans : mystique sagesse |le 25 décembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour