Archive pour novembre, 2014

Il s’appelle Dobri Dobrev

 

 000000000000000000000000000000000000000000000000000000000a

Les vrais héros existent. Ils ne font pas parler d’eux, ils agissent sans se faire remarquer et quand par hasard une personne arrive à les repérer et à les fixer sur la toile, on s’aperçoit alors combien on a tort de toujours se plaindre et combien nous sommes petits par rapport à eux

Il a 99 ans et il mendie pour les autres car ses 80 euros de pension par mois lui suffisent pour vivre.

Il s’appelle Dobri Dobrev, n’oubliez jamais ce nom

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/vous-voyez-ce-vieillard-qui-mendie-quand-vous-verrez-ce-qu-il-fait-en-r-alit-vous-ne-l-oublierez-jamais-et-c-est-pour-cela-qu-il-est-fabuleux–1226

Publié dans:émotion, Les héros oubliés |on 12 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

la pensée du jour :

000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

Omraam Mikhaël Aïvanhov’s

 

« Toutes les pratiques prescrites par les religions ont pour fonction de préparer les êtres à recevoir correctement les courants et les messages du Ciel. Mais que ce soit les prières, les prosternations, les ablutions, le jeûne, ces pratiques n’ont en réalité qu’une importance relative. L’essentiel, c’est que celui qui s’y soumet soit décidé à entreprendre un travail intérieur de clarification, de dépouillement, de purification, afin d’ouvrir son cœur, son intellect, son âme et son esprit aux influences d’en haut.

Celui qui n’est pas conscient de la nécessité de faire ce travail ferait mieux de laisser les pratiques spirituelles de côté, car il se prépare à devenir un danger pour lui-même et pour les autres: la seule observance des rites contribue seulement à lui donner l’illusion d’être un juste, un porte-parole, un instrument du Ciel. C’est ainsi qu’on a vu des gens devenir des bourreaux de leur famille, ou même de leur peuple.

Seul celui qui s’est longtemps exercé à purifier ses pensées et ses sentiments pour n’entretenir que la lumière dans son intellect et l’amour dans son cœur est capable d’entendre et de transmettre quelque chose du monde divin. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov’s

« Pensées Quotidiennes 2014″, 10 novembre – Éditions Prosveta -www.prosveta.frwww.prosveta.com

illustration : Vladimir Kush

 

Publié dans:mystique sagesse |on 12 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Pour ceux qui aiment l’histoire

 

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000vb-8-indus

Les débuts de l’Histoire

La civilisation de l’Indus

A l‘écart du croissant fertile, cette grande civilisation a prospéré dans la plaine du Pakistan actuel.

Aussi appelée « civilisation harapéenne » du nom d’Harapa, l’une des principales cités, elle a bénéficié des facilités d’irrigation dans la plaine de l’Indus mais elle garde encore une grande part de mystère.

Une autre Mésopotamie aujourd’hui disparue

La région, à cheval entre le Pakistan et l’Inde actuels, est très similaire à l’Egypte et à la Mésopotamie : il s’agit d’une plaine largement désertique irriguée par un grand fleuve, l’Indus. Un 2e grand fleuve, le Sarasvati, coulait probablement en parallèle à cette époque. Cette plaine est fermée au nord par l’arc himalayen et à l’ouest par des plissements montagneux moins élevés. Elle débouche au sud sur l’Océan Indien…

 

 

Carte animée : http://www.herodote.net/Cartes/VB-08-indus.mp4

 

 

http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=1963&ID_dossier=438

la pensée du jour : seulement une illusion

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000vladimir kush-13

« Toutes les pratiques prescrites par les religions ont pour fonction de préparer les êtres à recevoir correctement les courants et les messages du Ciel. Mais que ce soit les prières, les prosternations, les ablutions, le jeûne, ces pratiques n’ont en réalité qu’une importance relative. L’essentiel, c’est que celui qui s’y soumet soit décidé à entreprendre un travail intérieur de clarification, de dépouillement, de purification afin d’ouvrir son cœur, son intellect, son âme et son esprit aux influences d’en haut. 

Celui qui n’est pas conscient de la nécessité de faire ce travail ferait mieux de laisser les pratiques spirituelles de côté, car il se prépare à devenir un danger pour lui-même et pour les autres : la seule observance des rites contribue seulement à lui donner l’illusion d’être un juste, un porte-parole, un instrument du Ciel. C’est ainsi qu’on a vu des gens devenir des bourreaux de leur famille ou même de leur peuple. Seul celui qui s’est longtemps exercé à purifier ses pensées et ses sentiments pour n’entretenir que la lumière dans son intellect et l’amour dans son cœur, est capable d’entendre et de transmettre quelque chose du monde divin. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Illustration : Vladimir Kush

Publié dans:mystique sagesse |on 10 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La solution est en vous

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000blessure-enfant

LES BLESSURES D’ENFANCE

Par Diane Gagnon le 9 novembre 2014

Combien d’adultes d’aujourd’hui ont été des enfants parfaitement aimés, choyés, heureux ?

 

Très peu, malheureusement.

Beaucoup d’entre nous avons été des enfants qui n’ont pas reçu autant que nous aurions aimé, autant que nous aurions dû recevoir. Certains ont été négligés, n’ont pas reçu les soins nécessaires à leur plein épanouissement, ont été abandonnés ; d’autres ont été humiliés, agressés, abusés, battus. Trop souvent, nous traînons dans notre vie actuelle des traumatismes du passé qui agissent comme des boulets, des obstacles ou des freins à notre bonheur et notre épanouissement.

Certains croient que nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas reçu. D’autres sont convaincus que leur enfance malheureuse les empêche pour toujours d’être heureux dans leur vie actuelle. Bien sûr, ces traumatismes laissent des cicatrices pour tous ceux qui les ont vécus.

Pourtant, il est possible de se construire une vie heureuse malgré un passé difficile. J’oserais même dire que parfois, nous pouvons apprendre à être heureux « grâce » à celui-ci.

Tous les événements que nous avons vécus nous ont façonné et ont fait de nous ce que nous sommes. Si nous avons le courage de regarder la réalité comme elle est, nous pourrons sans doute voir qu’à cause de notre passé:

  • Nous avons développé plus de compassion pour la souffrance des autres;
  • Nous sommes peut-être plus enclins à aider ceux qui vivent des moments difficiles;
  • Nous nous portons peut-être défenseurs des enfants maltraités;
  • Nous avons peut-être choisi une carrière qui nous permette de faire le bien autour de nous, ayant trop souffert de cette absence de bien lorsque nous étions jeunes.
  • Nous avons peut-être développé plus d’autonomie, en nous donnant nous-mêmes ce que les autres ne nous ont pas donné, en apprenant à nous aimer et à avoir moins d’attentes envers autrui pour être moins déçus.
  • Nous sommes peut-être devenus de meilleures personnes parce qu’après avoir vécu ces horreurs, nous avons choisi de rester debout, de nous construire une vie qui a du sens et de donner plus d’amour parce que nous en avons tant manqué.

Et si certains de ceux qui ont souffert jeunes croient qu’ils ne pourront jamais guérir de leurs blessures d’enfance, il en tient peut-être à ceux qui ont su se relever de les aider à se remettre debout, de les entourer d’amour et de leur permettre de reprendre espoir en une vie meilleure.

Oui, nous pouvons donner ce que nous n’avons pas reçu, si nous-mêmes avons appris à NOUS le donner. On peut prendre soin des autres, si on a appris à écouter nos propres besoins et à y répondre. On peut aimer si on a appris à s’aimer. Notre enfance fait partie du passé. Dans notre présent, malgré ce que nous avons vécu, nous pouvons toujours choisir d’avancer un pas à la fois, plutôt que de rester dans notre souffrance.

Nous pouvons choisir d’apprendre à nous aimer, comme nous aurions aimé l’être.

 

http://lasolutionestenvous.com/les-blessures-denfance/

 

  Diane Gagnon

     Pour bénéficier de mes services

     Suivez-moi sur Facebook

 

 

Publié dans:mystique sagesse |on 10 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Où se cache-t-elle ?

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001-synthese-mer

 

Ile légendaire engloutie sous les eaux, l’Atlantide fait partie des grands mystères de l’Histoire. Vraie cité disparue ou fiction de Platon ? Si elle existe, où se cache-t-elle ? En Afrique, dans les Andes ou au milieu de l’Océan Indien?

 L’Atlantide fait l’objet, depuis l’Antiquité, des spéculations les plus diverses.

Pour en  savoir plus : suivre  le lien ci-dessous :

http://www.linternaute.com/histoire/magazine/dossier/07/ile-atlantide/1-presentation.shtml

Publié dans:insolite |on 9 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

un conte : le papillon

 

00000000000000000000000000000000000388713_334751456540114_1436317583_n

 

 

Un jour, un petit-fils demanda à son grand-père: «Grand-père, que tiens-tu dans ta main?

« un cocon, « , répond le grand-père « et il ya un papillon dedans et  bientôt il sortira. »

« Tu peux me le donner? » Demanda l’enfant.

« Oui. » Dit le grand-père, « mais promets moi que lorsque le papillon sortira, tu ne l’aideras point à sortir ou à voler!!!

-Promis, grand père!!

Et le garçon part chez lui, le cocon dans la main.

Soudain, l’enfant remarque que le cocon se met à bouger puis,  commence à s’ouvrir . L’intérieur est  humide et un beau papillon frappe très fort sur les côtés en essayant de se libérer mais sans succès.

Le garçon veut aider le papillon à sortir, mais il se souvint des paroles de son grand-père et se retient.

Après un certain temps, le garçon ayant pitié de l’animal et des efforts qu’il fait, il oublie  sa promesse et  ouvre les deux moitiés du cocon. Le papillon bat des ailes et vole un peu mais immédiatement tombe raide mort.

Le garçon fond alors en larmes. Prenant le papillon dans sa main, il va chez son grand-père . Celui-ci regarde le garçon et lui dit: « Tu as aidé le papillon à sortir?

-Oui !!

« Tu ne  comprends pas», a déclaré le grand-père, « la lutte du papillon à l’intérieur du cocon renforce ses ailes. Dès qu’il frappe sur les côtés, les muscles forcissent , en l’aidant, tu l’as empêché de développer les muscles de ses ailes dont il a besoin pour survivre. »

Parfois, nous voulons que le Créateur  arrange les choses pour nous et que tout se fasse facilement mais nous devons connaître précisément les luttes, les difficultés pour nous renforcer afin que nous puissions vraiment voler un jour.

 Page de ‎בגן האמונה‎ (extrait de Jardin de la foi)

Ne pas oublier de partager cette histoire avec vos amis!

Publié dans:mystique sagesse |on 9 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Expression : la boite à Pandore

 

 

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)
« La boîte de Pandore  » La source des ennuis. L’origine de malheurs, de catastrophes.

Les truands parlent de la boîte des pandores, autrement dit du « panier à salade », les pandores désignant les gendarmes.

Mais la ‘véritable’ boîte de Pandore nous vient de la Mythologie gréco-romaine.
Les deux frères Prométhée et Epiméthée, qui étaient des Titans, furent chargés par Zeus de créer les hommes, ce qu’ils firent. Mais Prométhée, ému par la nudité de ses créatures, vola le feu aux dieux, apprit aux hommes à s’en servir et s’installa parmi eux.

Zeus, plus que furax, jura de se venger de Prométhée. Il demanda alors à Héphaistos de créer une femme identique à une déesse (et qui deviendra donc la première femme), munie de tous les attributs qui vont bien avec, c’est-à-dire beauté et habileté, ce à quoi Hermès ajouta aussi d’autres traits de caractère habituels chez la femme, comme la ruse, la fourberie, la paresse, la méchanceté, la sottise, la parole enjôleuse et trompeuse, auxquelles il ajouta, pour faire bon poids, une curiosité sans bornes.

Pandore fut alors envoyée chez les deux Titans, munie d’un beau récipient (ou jarre ou boîte, selon les versions) offert par Zeus à destination de son futur époux et renfermant un paquet de maux parmi lesquelles on trouvait la vieillesse, la maladie, le chagrin, la folie, le vice ou la famine, tous inconnus des hommes . Ce récipient contenait également un petit bonus d’une autre catégorie, l’espérance.

Malgré les nombreuses réticences de Prométhée, Epiméthée se laissa subjuguer et épousa aussi sec Pandore qui, bien entendu, avait eu l’interdiction absolue d’ouvrir le récipient.
Mais à cause de son insatiable curiosité, elle profita un jour de l’absence d’Epiméthée pour ouvrir la boîte dont tous les maux s’échappèrent et se répandirent sur l’humanité.
Au fond de la boîte, il ne restait plus que l’espérance qui finit aussi par sortir, et heureusement, car sans elle l’Homme aurait eu bien du mal à supporter tout le reste.

Il existe quelques petites variantes de cette histoire « un peu » misogyne, mais on peut faire un parallèle certain avec Eve, la croqueuse de pommes, à cause de laquelle l’Homme a été chassé du Paradis et a dû apprendre à subir tout ce qui, dans notre histoire, s’est échappé de la boîte de Pandore.

extrait de Expressio

la pensée du jour : d’où viennent nos opinions ?

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000VLADIMIR KUSH 1

 

« Les humains ont rarement conscience que leurs opinions ne sont que des façons de voir qu’ils ramènent de leurs existences antérieures, avec tout un bagage transmis par l’hérédité. Ils ne se posent aucune question sur le bien-fondé de ces opinions : ils se prononcent en étant persuadés d’être dans le vrai. Même si le Seigneur en personne venait leur expliquer que leurs points de vue ne sont pas impeccables, au lieu de dire : « Parle, Seigneur, je T’écoute », ils riposteraient : « Ah non, laisse-moi tranquille, je sais ce que je sais ». Eh bien, ce qu’ils ne savent pas, surtout, c’est que ces opinions auxquelles ils s’accrochent ont souvent pour origine leurs seules faiblesses. 

 

Il ne faut donc pas aller chercher très loin : combien de fois ce sont les lacunes des gens, leurs passions, leurs vices qui déterminent leur philosophie ! Même s’ils justifient leurs points de vue par des raisonnements impeccables et apparemment objectifs, c’est en grande partie leurs aspirations les moins nobles qui les poussent à adopter une certaine conception de la vie.

 

Qu’ils aient des aspirations plus élevées, et leurs points de vue seront différents, meilleurs. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Publié dans:mystique sagesse |on 8 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

J’ai demandé à D-ieu

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000006-pause-1

 

*~*~*UN BEL ENTRETIEN AVEC DIEU*~*~*

J’ai demandé à Dieu qu’il retire
Mes habitudes et mes manies…
NON Me dit-il…
Ce n’est pas à moi de les retirer,
Mais à toi de les abandonner.

J’ai demandé à Dieu
Qu’il guérisse l’enfant handicapé
Pour qu’il soit complet….
NON
Son esprit est entier,
Son corps est seulement temporaire .

J’ai demandé à Dieu qu’il m’accorde
La patience …
NON
La patience est un sous-produit de tribulations
Elle n’est pas accordé, Elle est apprise.

J’ai demandé à Dieu
Qu’il me donne le bonheur…
NON
Je te donne des bénédictions;
Le bonheur dépend de toi…

J’ai demandé à Dieu qu’il m’épargne la douleur…
NON
Les souffrances t’éloignent de la matière,
Et t’approchent de plus en plus de moi .

J’ai demandé à Dieu
Qu’il fasse agrandir et mûrir mon âme…
NON!
NON!
Tu dois grandir et mûrir toi-même
Mais je te taillerai pour te rendre fructueux .

J’ai demandé à Dieu
Toutes les choses que je peux aimer dans la vie…
Mais…
NON
Je te donnerai la vie,
Afin que tu puisses y aimer toutes les choses.

Je demande à Dieu
Qu’il m’aide à AIMER les autres,
Autant que Lui m’aime!…

Alors satisfait et très content Dieu me dit :
Ahhhh!…
Finalement ton voeux est bon!

Tu peux être UNE PERSONNE
Pour tout le monde,
Mais tu es sûrement LE MONDE
Pour une seule personne.

CE JOUR EST LE TIEN,
PRENDS EN SOIN…

QUE DIEU TE BÉNISSE …

Extrait de chez Maya

Publié dans:mystique sagesse |on 6 novembre, 2014 |Pas de commentaires »
12345

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour