Archive pour octobre, 2014

la pensée du jour : seuls nos efforts comptent

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000effort10710508_637547429689142_3235836031470621490_o

« Dans tout ce que nous entreprenons – et quel que soit le domaine, matériel ou spirituel – ce sont nos efforts qui comptent. Le Ciel ne considère jamais le succès, mais seulement les efforts. Le succès, c’est lui seul qui en décide, car tout ce que nous faisons s’inscrit dans un ensemble et doit donc servir les plans du Créateur, être en accord avec eux; et peut-être n’est-il pas du tout prévu que les projets auxquels nous sommes en train de travailler se réalisent comme nous le souhaitons.

Seuls les efforts nous appartiennent, pas la réussite.

Laissez donc les êtres d’en haut décider du moment où vos efforts seront couronnés de succès. Et si ce n’est pas encore le cas, dites-vous: «Pour l’instant, c’est vrai, mon travail n’a apparemment encore rien donné, mais en réalité je sais qu’aujourd’hui déjà il porte des fruits.»

Oui, car les résultats apparaissent d’abord dans votre cœur et dans votre âme, ne le sentez-vous pas?

Rien de ce que l’on fait ne reste inerte ou stagnant. »

• Omraam Mikhaël Aïvanhov •

« Pensées Quotidiennes 2014″, 31 octobre – Éditions Prosveta

Publié dans:mystique sagesse |on 31 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

talent et savoir-faire

 

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000002016773132374

Pour les photographes qui aiment photographier la nature et l’environnement, le concours du Wildlife Photographer of The Year est un événement des plus importants.

Cette 50ème édition s’est tenue à Londres, au Musée d’Histoire Naturelle, en présence notamment de la Duchesse de Cambridge, Miss Kate Middleton…

 

http://positivr.fr/photos-wildlife-photographer-of-the-year-2014/?utm_source=POSITIVR&utm_campaign=42d1bc936b-POSITIVletter&utm_medium=email&utm_term=0_f3b350e410-42d1bc936b-97835509&mc_cid=42d1bc936b&mc_eid=85da1626aa

Publié dans:animaux |on 29 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

Les contes de Jacques Salomé

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000020101209misc_9smBAMbSOSzen

 

Conte de la petite Luciole qui avait toujours peur de quelque chose qu’elle ignorait…

Il était fois une petite luciole très silencieuse, qui disait toujours à sa maman quand celle-ci lui demandait, en voyant son regard triste :

« Mais à quoi penses tu ?

- J’ai peur, j’ai peur… », sans pouvoir en dire plus.

Et comme toutes les mamans, au pays des lucioles, celle-ci voulait tout de suite la rassurer : « Mais, ma chérie, tu sais bien que tu n’as pas besoin d’avoir peur,que nous t’aimons, ton papa et moi, que nous sommes là pour te protéger. Tu vois bien qu’il ne t’est rien arrivé de grave depuis que tu es au monde. Nous sommes là pour t’aider à grandir… »

Alors la petite luciole s’enfermait à nouveau dans son silence, jusqu’à ce que sa maman lui demande à nouveau :

« Mais à quoi penses-tu ? Tu ne me dis jamais rien .

- J’ai peur, maman !

- Mais, ma chérie, tu n’as pas besoin d’avoir peur, je t’ai déjà expliqué cent fois qu’il ne peut rien t’arriver de grave, d’ailleurs ton papa et moi… » etc….

Et la petite luciole redevenait silencieuse. Peut-être que si sa maman avait demandé à sa fille :

« Tu me dis que tu as peur, pourrais-tu, avec l’aide d’un petit objet (ou d’un gros), représenter ta peur, me la montrer ? Comme cela je ne te confondrais plus avec elle ! Je te verrais toi et ta peur à côté de toi et je pourrai enfin l’entendre sans te confondre avec elle. »

Cette mère aurait pu agir ainsi si elle avait su qu’au pays des lucioles il est possible d’aider un enfant grâce à la visualisation, c’est-à-dire en représentant ce dont on parle avec un objet.  Ainsi, en invitant sa fille à choisir un objet symbolisant sa peur, en lui proposant de le mettre à côté d’elle puis en lui demandant : « Et toi, qu’est-ce que tu veux faire pour ta peur ? Est-ce que tu veux la garder ? Est-ce que tu préférerais qu’elle soit à un autre endroit dans ton corps ? Est-ce que tu aurais envie qu’on la jette à la rivière ou qu’on l’enterre auprès d’un arbre ? Est-ce que tu voudrais au contraire en prendre soin car, vois-tu, derrière toute peur il y a un désir à entendre ? »

Cette maman luciole aurait pu apprendre qu’elle disposait de beaucoup de moyens pour aider sa fille. Non pas en faisant pour elle, non pas en la rassurant ou en la surprotégeant, mais en lui proposant de faire avec elle !

Si nous voulons découvrir ce qui peut se passer dans la tête d’une petite luciole, qui prétend avoir une peur qui l’habite, qui la taraude, qui l’envahit parfois au point de mobiliser toutes ses énergies, la visualisation est un bon moyen pour aider à cette découverte.

La plupart des parents ignorent ce qu’il y a dans la tête d’un enfant. Ils imaginent, ils s’inquiètent, ils veulent supprimer le malaise mais comme ils ne sont dans la tête de l’enfant, le plus souvent ils échouent et se sentent impuissants à pouvoir l’aider réellement. Ils ne savent pas non plus quand cette peur est arrivée dans le corps de leur petite luciole. À la suite de quelles rencontres ? À partir de quels événements ? De quelles paroles prononcées au-dessus de sa tête ? De ce qu’elle a pu voir ou percevoir d’un mal-être chez l’un ou l’autre, d’un conflit dont elle se croit la cause ? Une phrase mal interprétée, une dispute peut-être entre ses parents et, à partir de là, la peur est entrée en elle, habitée de pensées douloureuses : « Et si jamais ils se quittaient, si jamais ils divorçaient… qu’est-ce que je deviendrais ? »

Il peut arriver ainsi plein de choses dans la vie d’une petite luciole, tant de choses dont elle ne peut pas parler, justement et paradoxalement par peur d’inquiéter sa mère.

Car peut-être ne le savez-vous pas, au pays des lucioles, certains enfants, même tout petits, protègent leurs parents. Ils se sentent responsables d’eux. Dans leur tête, ils se disent : « Oh non ! Je ne peux pas dire à maman ce qui m’est arrivé, elle risquerait d’en mourir si elle savait… »

Certaines petites lucioles sentent également que leur maman est restée tout au fond d’elle-même une petite fille qu’il faut protéger. J’en connais beaucoup de ces petites lucioles courageuses qui prennent sur elles, très tôt dans leur enfance et tout au long de leur vie, la mission de protéger ainsi leurs parents.

Oui, je crois que la petite luciole à laquelle je pense est une petite fille très courageuse.

Peut-être un jour découvrira-t-elle enfin que derrière toute peur il y a un désir, et qu’elle entendra enfin d’où vient sa peur.

En attendant, j’ai écrit ce petit conte pour elle, rien que pour elle !

Jacques Salomé

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000330px-Paris_-_Salon_du_livre_2012_-_Jacques_Salomé_-_001

Publié dans:mes écrits et ceux des autres |on 28 octobre, 2014 |2 Commentaires »

Profusion de couleurs

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000VfxVvkV

 

 

Les couleurs ont un effet magique sur les immeubles d’un peu partout dans le monde.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000ww9Uoew

Bleu, rouge, vert, jaune, lorsque de vieux bâtiments sont parés de leurs plus beaux atours, ils offrent aux yeux des passants, un émerveillement continu.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000Wg3H2Bk

 

http://positivr.fr/constructions-urbaines-couleurs/?utm_source=POSITIVR&utm_campaign=b0e755edaf-POSITIVletter&utm_medium=email&utm_term=0_f3b350e410-b0e755edaf-97835509&mc_cid=b0e755edaf&mc_eid=85da1626aa

Publié dans:insolite, talent |on 27 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

Pourquoi ? parce que !

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000015295-141431762-370x0-1

-Parce que notre santé n’a pas de prix,

-Parce que nous n’en  avons qu’une,

-Parce qu’être malade coûte cher,

-Parce qu’il est de plus en plus difficile de croire dans l’honnêteté du monde pharmaceutique,

Pourquoi ne pas faire confiance à cette brave « dame nature » qui met à notre disposition ses produits naturels qu’il nous suffit de cueillir ?

Et quand la naturopathie se met à notre service pour nous conseiller,

Pourquoi ne pas en profiter ?

http://www.bioaddict.fr/article/sante-un-livre-pour-decouvrir-les-alternatives-naturelles-aux-antibiotiques-a4668p1.html

 

 

 

 

 

http://www.bioaddict.fr/article/sante-un-livre-pour-decouvrir-les-alternatives-naturelles-aux-antibiotiques-a4668p1.html

Publié dans:écolo-végé - végan, sante |on 26 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

Un de plus

 

                                                                 zzzzmoi1   3 ans

 

 

 

                                                                                             22 ans       22 ans                                         

 

 

                        img098 50 ans

 

 

 

 

             zzzzzcopaindavant73 ans

Soixante seize ans que la terre me porte et même si je suis pas mal rondouillarde, j’espère ne pas être trop lourde pour elle.

Quand je revois le film de ma vie, je constate que le meilleur moment de celle-ci est celui que je vis maintenant car libérée de toutes contraintes, professionnelles, sentimentales, financières, je suis libre comme l’air de faire ce que je veux, comme je le veux et quand je le veux et ça, c’est la plus belle des libertés.

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000002

Etant donné que j’aime beaucoup la solitude, je n’ai aucun mal à chasser les intrus qui essaient de pénétrer dans mon antre pour me parler de leurs problèmes dont je me moque éperdument car la plupart du temps, ils ont tout fait pour les avoir ou du moins rien fait pour les éviter et comme le dit le proverbe : « comme on fait son lit on se couche »

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000magritte-422x300 

Heureusement, il y a « internet » certains s’en plaignent, d’autres ne veulent pas en entendre parler et d’autres encore, dont je fais partie répliquent que « internet » est ce que l’on en fait :

-on peut avoir un mur plein des merveilles  dont la nature nous comble,

https://www.facebook.com/pages/Toutes-les-beaut%C3%A9s-du-monde/266652290190126

-on peut donner un accès restreint à nos murs et les réserver à nos seuls amis dont on est sûr,

-on peut, d’un simple clic, supprimer un commentaire ou un indésirable, lui interdisant de revenir,

-on peut faire des commentaires sur les sujets qui nous intéressent.

Et tellement d’autres choses encore, amusantes, enrichissantes, originales dont,  pour ma part, je ne me lasse pas.

                            Sissi     Sissi                        diva Cloë

Je ne sais pas si  je serai encore  là l’année prochaine car la seule chose que je demande à D-ieu c’est de permettre aux deux chattes qui me restent de partir avant moi après quoi, chaque jour supplémentaire qui me sera accordé sera un bonus.

grim_reaper_00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000irthday_humor_greeting_card-rc8f1afd67f9c46bd818b3c11bdbbfd4e_xvuat_8byvr_512 

Je remercie tout particulièrement ceux et celles qui m’ont souhaité un « bon anniversaire » A vous, je souhaite une vie aussi agréable que possible, pas trop de coup de gueule, beaucoup de coups de cœur, et surtout, n’oubliez jamais que :

VOTRE VIE EST ET SERA CE QUE VOUS EN FEREZ.

Yaël 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000th (1)

Publié dans:humour |on 26 octobre, 2014 |10 Commentaires »

Il y a encore de belles histoires d’amour.

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000coupleheureux6

 

Quand Helen Auer, 94 ans, a rendu son dernier souffle, son marie, Joe s’est penché sur son corps pour lui dire au revoir d’un baiser.

Il y a encore de belles histoires d'amour. dans émotion

L’homme de 100 ans a chuchoté,

Helen, appelle-moi quand tu seras arrivée.

Quelques heures plus tard, Joe décéda.

 

http://bridoz.com/couple-heureux-vie-mort/

Publié dans:émotion |on 25 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

Tout commence dans la tête.

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000010418265_1532415416976427_5478835951642724437_n

 

Très souvent, nous sommes prisonniers du lieu dans lequel nous vivons, de l’époque qui nous apporte publicité, conseils, directives de toutes sortes, de l’éducation que nous avons reçue (ou pas) des exemples qui nous ont été donnés (bons ou mauvais).

Mais au milieu de tout cela, notre propre volonté peut et doit nous guider à faire comme nous le sentons.

Vouloir être différents des autres est souvent le signe d’une personnalité malade lorsqu’on  pense que faire la différence, c’est se distinguer des autres à tout prix, souvent en passant par les choses les plus incongrues.

Mais être différents des autres parce qu’on a choisi son propre chemin est la marque d’une personnalité affirmée et qui ne s’en laisse pas conter.

C’est la publicité ci- dessus qui m’a inspiré ce texte car elle me prouve que l’esprit de décision doit s’appuyer sur le bon sens et sur des choses simples à la portée de tous.

Mais fallait-il encore y penser !

Publié dans:Non classé |on 25 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

Etre heureux ?

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000g28k3rl4

Pour expliquer aux gens ce que c’est que d’être heureux, il faut commencer par leur expliquer ce que c’est que le bonheur :

1)      Le bonheur c’est s’aimer tel que l’on est avec ses défauts et ses qualités,

2)      Le bonheur c’est aimer ce que l’on fait,

3)      Le bonheur c’est vouloir s’améliorer partout où cela est possible,

4)      Le bonheur c’est avoir toujours quelque chose à donner,

5)      Le bonheur c’est être positif en toute circonstance,

6)      Le bonheur c’est paraître aux autres heureux,

7)      Le bonheur c’est savoir aimer ce qui est différent de nous,

8)      Le bonheur c’est avancer, même à  pas de fourmi,

9)      Le bonheur c’est aller se coucher en pensant à demain,

10)  Le bonheur c’est rêver à toutes les belles choses que l’on fera au réveil mieux qu’hier et bien moins bien que demain.

LE BONHEUR, C EST AIMER LA VIE QU’ ON A RECUE ET ESSAYER D’ EN FAIRE QUELQUE CHOSE DE BIEN,  DE BON,  QUELQUE CHOSE DONT ON SERA FIER ET QUI SERVIRA D’ EXEMPLE A CEUX QUI AURONT CROISE NOTRE CHEMIN.

Publié dans:mystique sagesse |on 24 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

expression : trier sur le volet

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000DSC02645

 

« Trier sur le volet  » Choisir, sélectionner avec soin.

Au Moyen Âge, un volet était un tissu si fin et léger qu’il pouvait « voleter » au vent. Il était utilisé, entre autres, pour fabriquer des tamis servant à trier les graines, tamis qui, par extension, sont eux-mêmes devenus des volets.

Le mot a perduré et, au XVe siècle, le volet désignait l’assiette en bois dans laquelle les femmes triaient les pois et les fèves.

Un peu plus tard, Rabelais a d’ailleurs écrit : « Elus choisis et triés comme beaux pois sur le volet ».

Depuis, les beaux pois ont été mangés et le volet est resté, sans qu’on comprenne maintenant ce qu’il vient faire dans la sélection, si on ne connaît pas le fin mot de l’histoire.

Extrait de Expressio

 

12345

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour