Expression : le premier chien coiffé

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000004_g2SYQ

« Le premier chien coiffé  » Le premier venu

Peut-on juger que quelqu’un est digne d’intérêt à la seule vue de sa belle coiffure ?

Cette expression, qui date du XVIe siècle, n’est plus utilisée aujourd’hui que dans certaines régions.

Elle s’emploie le plus souvent dans le cas où deux personnes se mettent ensemble, l’une au moins ayant eu beaucoup de mal à trouver l’âme soeur et, selon ceux qui la jugent, s’étant finalement rabattue sur le premier venu à peu près présentable (« elle a épousé le premier chien coiffé« ).

Ce dernier est alors comparé à un chien qui serait devenu beau, simplement parce qu’il a été peigné ou qu’il porte une coiffe.

Dans le même sens, on trouvait aussi le « chat coiffé » ou la « chèvre coiffée ».
Ainsi, l’expression « il serait amoureux d’une chèvre coiffée » signifiait « il pourrait s’amouracher de n’importe quelle femme, aussi laide soit-elle ».

 

Extrait de Expressio

 

 

 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour