One voice communique

 0000000000000000000000000000000000000000papillon-belle-dame-sur-bleuet-564x339

Avril 2014. Un an après l’entrée en vigueur de la directive Cosmétique, rien n’a été fait pour s’assurer de son respect en France. Le label One Voice demeure donc la seule preuve véritable qu’un produit n’a pas été testé sur les animaux, mais pas seulement…

De trop longues étapes
Les rumeurs ont la vie dure. Pour un public encore trop nombreux, les cosmétiques vendus en Europe ne sont plus testés sur les animaux depuis 2004. Seuls les produits finis étaient pourtant concernés par l’interdiction, pas leurs ingrédients qui ont continué à être testés jusqu’en 2009, date à laquelle l’importation de cosmétiques testés est également interdite. Mais l’histoire n’est pas si simple. Depuis 2009 en effet, 3 tests bénéficiant d’un délai supplémentaire, continuaient à être réalisés : la toxicité par doses répétées, celle pour la reproduction et la toxico-cinétique. Ça n’est que le 11 mars 2013, avec l’entrée en vigueur du 7e amendement de la Directive Cosmétiques 76/768 EEC, que l’interdiction de l’importation et de la vente de produits cosmétiques testés – ou dont les ingrédients ont été testés – sur des animaux est devenue intégrale…

En France
Mais qu’en est-il réellement ? Dans les faits, rien n’a vraiment changé depuis un an. Aucune mesure ne semble avoir été prise pour s’assurer de la mise en application du 7e amendement de la directive. C’est pourtant une étape indispensable. En Irlande par exemple, une procédure de contrôle a été mise en place qui permet de s’assurer du respect de la nouvelle réglementation. One Voice a écrit au ministère de la recherche en septembre dernier pour l’interroger sur les mesures que le gouvernement entendait mettre en place pour assurer aux Français que les produits cosmétiques qu’ils achètent respectent bien les mesures prévues par la directive. Nous n’avons pas reçu de réponse à ce jour.

Le label
Dans ce contexte peu rigoureux, le label créé par One Voice demeure la seule garantie que l’élaboration d’un produit cosmétique n’a pas eu recours à l’expérimentation animale. Cette certification va même au-delà puisqu’elle garantit que le produit est également vegan (label bleu) ou vegan et bio (label orange). La procédure d’obtention ne laisse rien au hasard. Elle doit être renouvelée tous les 3 ans. Elle consiste en un audit approfondi et n’est pas une simple formalité administrative. Pour les firmes qui font le choix de labelliser leurs produits, l’engagement est donc bien réel. Et le consommateur peut faire son choix sereinement…

Les cosmétiques, mais aussi…
Rappelons également que le label créé par One Voice ne se limite pas aux produits cosmétiques. Il permet également au consommateur d’identifier de nombreux autres produits respectueux du vivant et de la planète, tels que les produits d’entretien, de jardinage ou les vêtements…
Ecrivez à vos marques préférées pour qu’elles demandent la certification One Voice !

- See more at:

http://label.one-voice.fr/le-label-one-voice-toujours-indispensable/#sthash.pR1pNBVD.dpuf

Publié dans : animaux |le 3 avril, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour