expression : laisser pisser le mérinos

 00000000000000000000000000000000000000000000000000000009782253134367

« Laisser pisser le mérinos  » Laisser courir, laisser aller les choses, laisser faire.

Qu’est-ce qu’un mérinos ? une race particulière de mouton dont la laine était très appréciée .

Mais est-ce que le mérinos urine de manière particulièrement importante, suffisamment pour avoir marqué les esprits ? Il semblerait que oui, mais pas plus que les autres ovidés, et que, par conséquent, l’origine de l’expression ne soit pas vraiment liée à ça.

Au début, il y avait « laisser pisser la bête », locution venue, au XIXe siècle (et peut-être avant), des gens qui menaient des attelages et qui choisissaient de s’arrêter pour laisser leurs animaux faire leur petit besoin car, si l’on sait que ces bestiaux, qu’il s’agisse de chevaux ou de boeufs, défèquent volontiers en marchant, il semblerait qu’il leur soit beaucoup plus inconfortable d’uriner en avançant, avec des risques de retenue pouvant provoquer des troubles.

 Il y avait donc d’obligatoires pauses pipi au cours des longs trajets.

Entre l’avance lente des animaux et les arrêts nécessaires, il fallait que les cochers ou conducteurs d’attelages et les éventuels passagers soient détendus, peu pressés, zen, état d’esprit qui est sous-entendu dans la signification de l’expression qui est ensuite passée dans le langage commun pour signifier « laisser faire ».

A la même époque, le mérinos, ou du moins sa laine, était en vogue, le mot étant donc souvent sur les lèvres des gens.

De là, des plaisanteries (la locution ne paraît-elle pas absurde, donc amusante ?), ont provoqué la substitution de la simple bête par notre animal à poils laineux.

Extrait de Expressio

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour