savoir ce que parler veut dire

 

« Jouer les Cassandre »

Prévoir et annoncer des évènements tragiques ou désagréables sans être cru

000000000000000000000000000000000cassandre
Savez-vous que même les dieux de la mythologie pouvaient faire preuve de mesquinerie ? Voyons pour preuve l’histoire qui suit.

Pour commencer, sachez que Cassandre et son frère, enfants du roi Priam de Troie, ont reçu d’Apollon, le dieu du chant, de la musique, de la poésie et, accessoirement, de la guérison, le don de prévoir l’avenir. Mais là où ça se corse, c’est qu’Apollon est amoureux de Cassandre qui, pourtant, lui oppose une fin de non-recevoir.
Suite au camouflet subi, Apollon, très vexé et vindicatif, s’arrange pour que les prédictions de la jeune femme ne soient jamais crues.

C’est ainsi que Cassandre, ayant compris le danger et vu la chute de Troie, s’oppose d’abord à l’entrée du grand cheval de bois dans la ville. L’histoire montre qu’elle ne sera pas écoutée et que ses craintes seront justifiées.
Plus tard, alors qu’elle est l’esclave et la maîtresse d’Agamemnon, elle le supplie de ne pas rentrer chez lui à Mycènes dont il est le roi ; celui-ci ne l’écoute pas et Cassandre sera tuée par Clytemnestre, l’épouse d’Agamemnon, tandis que ce dernier succombera sous les coups de son demi-frère Égisthe, l’amant de l’épouse.

C’est donc de cette légende de la mythologie grecque que nous vient cette expression utilisée pour ceux qui annoncent des drames, annonces qui ne sont pas toujours écoutées (de nos jours, par exemple, nombreux sont ceux qui jouent les Cassandre dans le domaine de la sûreté nucléaire).

Extrait de Expressio

Publié dans : jouer avec les mots - expressions |le 1 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour