Archive pour septembre, 2013

la pensée du jour : réparer le mal que l’on a fait

la pensée du jour : réparer le mal que l'on a fait dans mystique sagesse aaaaaaaaaapardon

« Vous avez fait du tort à quelqu’un et vous allez lui présenter des excuses. C’est très bien, mais vous devez aussi réparer les dégâts, c’est alors seulement que vous serez quitte. Dire à celui que vous avez lésé : « Je suis navré, pardonnez-moi… » ne suffit pas, et la loi divine vous poursuivra jusqu’à ce que vous ayez réparé le mal. Vous direz : « Mais si cette personne que j’ai lésée me pardonne ? » Non, la question n’est pas réglée si facilement, car la loi est une chose, et la personne en est une autre. La personne vous a peut-être pardonné, mais la loi, elle, ne vous pardonne pas, elle vous poursuit jusqu’à ce que vous ayez réparé.

Évidemment, celui qui pardonne fait preuve de noblesse, de générosité, il échappe aux rancunes, aux tourments qui l’auraient maintenu dans les régions inférieures du plan astral. Si Jésus nous demande de pardonner à nos ennemis, c’est pour que nous arrivions à nous libérer des pensées et sentiments négatifs qui nous désagrègent. Mais le pardon ne règle pas la question : le pardon libère les victimes, ceux qui ont été maltraités, lésés, mais il ne libère pas les coupables, ceux qui ont commis les fautes.

Pour se libérer, le coupable doit réparer. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 10 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Simple, pas cher et efficace.

 

Simple, pas cher et efficace. dans animaux bl4tique

Pour enlever les tiques là où elles se trouvent : chiens, chats, humains, rien de plus simple :  Un peu d’éther sur un coton, poser celui-ci sur la tique qui va s’endormir pour toujours emportant avec elle son rostre qui trop souvent reste sous la peau, déclenchant des infections.

Avantage : c’est simple et peu cher

Inconvénient : l’éther ne se trouve pas en vente libre, il faut donc demander à votre vétérinaire une ordonnance pour pouvoir vous en procurer

Publié dans:animaux |on 10 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

expression : à l’oeil

« A l’oeil  » Sans payer, gratuitement.

expression : à l'oeil dans jouer avec les mots - expressions bl4-a-l-oeil
Au cours de la première moitié du XIXe siècle, cette locution voulait principalement dire « à crédit ». Mais pour quelle raison ? cela viendrait simplement du fait qu’un commerçant n’acceptait de faire crédit à quelqu’un qu’il ne connaissait pas vraiment que sur sa bonne mine, son apparence, donc sur un jugement à la vue ou bien à l’œil.

On comprend bien alors que le sens de ‘crédit’ ait pu évoluer vers celui de ‘gratuité’, à force d’avoir des débiteurs ne payant pas leurs dettes.

Duneton indique qu’à cette époque, le sens de ‘gratuité’ a longtemps coexisté avec celui de ‘crédit’. Il cite la phrase de Delvau en 1867 : « Baiser à l’œil : ne rien payer pour jouir d’une femme galante, comme font les greluchons ».
Il suppose que, là aussi, cela vient de l’apparence, comme dans le cas du commerçant qui propose la gratuité (d’une petite chose, en général) à une belle jeune femme[1], comportement déjà attesté au XVIIe, mais qui existait très certainement bien avant.

Mais, pour la notion de crédit, il va plus loin (sans avoir de textes pour valider l’hypothèse) en évoquant une pratique citée par Furetière, indiquant que les commerçants, pour comptabiliser la dette de leurs clients, utilisaient des baguettes de bois dans lesquelles ils faisaient au couteau des entailles en fonction du montant dû. Les pauvres, prenaient du pain « à la coche » en attendant de pouvoir payer.
Or, de telles marques en ‘v’ faites au couteau sur la baguette ressemblent à des yeux. De là, pourrait venir « avoir quelque chose à l’œil » donc à crédit.

Et puis avec l’alphabétisation de la population, donc également des commerçants, la baguette en bois a progressivement disparu, souvent remplacée par une ardoise, ce qui explique la naissance de l’expression « avoir une ardoise chez quelqu’un ».

De l’ancienne signification de ‘à crédit’ sont nées deux locutions inusitées aujourd’hui : « faire (ouvrir) un œil à quelqu’un » pour « lui ouvrir un crédit » et « fermer (crever) l’œil à quelqu’un » pour « lui refuser un crédit ».

extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 10 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Espérons qu’un jour………….

Cette photo incroyable marque la fin de la carrière du matador Alvaro Munera de Torera.

    

En plein combat, il s’est effondré de remords quand il s’est rendu compte qu’il incitait cette douce bête à se battre.

    

A ce moment-là, il devint un farouche adversaire de la tauromachie.

    

Le regard du taureau sur cette photo en dit long.

    

Même péniblement blessé par les picadors, cet animal n’a pas attaqué le toréador.

   Espérons qu'un jour............. dans animaux bl4taureau-et-toreador-repenti 

Alvaro Munera a déclaré :


« Soudainement, j’ai regardé le taureau.

     Il avait cette innocence que tous les animaux ont dans leurs yeux et il m’a imploré du regard.

     Ce regard fut pour moi comme un cri pour la justice qui retentit au plus profond de moi.

     Ce ressenti déclencha en moi comme une prière, car si on avoue, souhaitons-le, nous seront pardonnés.

     J’eus l’’impression d’être la pire merde sur la terre. […]

     Les Vaches sont parmi les plus douces créatures qui respirent; personne ne montre plus de tendresse passionnée à leur jeune lorsqu’ils sont privés d’eux.

     Bref, je n’ai pas honte de professer un amour profond pour ces paisibles créatures. »

      Voici un extrait d’’interview où ce toréador explique comment il est devenu végétarien et militant contre la tauromachie :

    

« Et soudain le taureau m’a regardé, son regard qui reflétait l’’innocence de tous les animaux me suppliait.

     

C’était le combat contre l’’injustice non explicable, l’ultime requête avant la cruauté inutile.

Cette fois il m’a enseigné la pitié et j’eus l’impression d’être la pire ordure du monde »

 

 

Publié dans:animaux |on 9 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Une vie de chien

Une vie de chien dans animaux bl4chiot

Cet été, un artiste français a fait une magnifique vidéo contre l’abandon, cette vidéo a été vue plus de 36 000 fois.
Il souhaite donner les droits à une association de protection animale, il faut encourager et soutenir cette action car c’est unique de la part d’un artiste.
Regardez la vidéo, c’est sublime et criant de vérité, ça s’appelle Une vie de chien

<iframe width= »420″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/nM2002ejCt0″ frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Publié dans:animaux |on 9 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

pensée du jour : la patience

 pensée du jour : la patience dans mystique sagesse bl4patience 

« Celui qui entre au conservatoire pour commencer l’étude du chant ou d’un instrument de musique ne s’imagine pas que, quelques mois après, il sera capable de chanter à l’Opéra ou de donner des concerts. Mais alors, pourquoi, dès les premiers pas qu’elles font dans une école initiatique, certaines personnes s’imaginent qu’elles vont parler avec les archanges, commander aux forces de la nature, guérir des malades, voyager dans l’espace, etc… ?

Une grande confusion règne à ce sujet dans la tête de beaucoup de spiritualistes. Les mots « initiation », « école initiatique » leur font le plus souvent penser qu’ils vont recevoir un enseignement qui les mettra rapidement en possession de facultés et de pouvoirs surnaturels.

Non, l’enseignement qu’ils recevront leur demandera d’abord d’entreprendre un travail sur eux-mêmes, afin d’arriver à discipliner leur corps physique, leurs sentiments, leurs pensées, et ce travail exige qu’ils acceptent modestement de faire chaque jour de petits efforts.

Ce sont ces petits efforts quotidiens qui les amèneront très loin, mais ils doivent commencer par travailler sans attendre des résultats grandioses. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 9 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Histoire du papier

 

Histoire du papier dans les évènement qui font l'histoire bl4-papier

 

Comme beaucoup d’autres matières, le papier est une invention chinoise. Il nait vers la fin du troisième siècle avant JC.

C’est Tsaï Lou ministre chinois de l’agriculture vers la fin du IIIème siècle avant JC qui codifie l’art de la fabrication du papier. Il préconise alors l’utilisation des fibres de bambou, des écorces de murier, mais surtout du lin et du chanvre

Au VIIIème siècle, les arabes apprennent l’art chinois de sa fabrication et le transmettent peu à peu en Europe.

C’est ainsi que le papier apparaît à Bagdad en 793, au Caire en 900, en Espagne en 1056 en Sicile en 1102, en Italie en 1276 et en France au début du XIVème siècle

Au XVème siècle, l’invention de Gutenberg en accentue  la consommation

Plus tard, l’apport de Hollandais sera capital grâce à leur invention d’un cylindre qui permet de réduire considérablement les pertes de matière, les gains en énergie et surtout une qualité de papier beaucoup supérieure

C’est arrivé ce jour : la grande famine en Irlande

 

Le 09 Septembre 1845

 

La grande famine

C'est arrivé ce jour : la grande famine en Irlande dans les évènement qui font l'histoire bl4famine 

Le Dublin Evening Post signale dans ses colonnes l’apparition de la maladie de la pomme de terre sur le sol irlandais. Celle-ci détruira les récoltes cinq années durant. La famine est terrible. Les Irlandais émigrent en masse, essentiellement vers les Etats-Unis. La maladie d’une plante originaire d’Amérique du Sud, le mildiou, a pour conséquence un flux migratoire d’importance vers le Nord de ce continent. En 5 ans l’Irlande perd, pour cause de famine ou d’émigration, 20 % de sa population.

la pensée du jour : voyage intérieur

la pensée du jour : voyage intérieur dans mystique sagesse bl4voyageinterieur1

« Lorsque vous prenez un train pour vous rendre dans une ville lointaine, il n’est pas toujours possible d’avoir une ligne directe : à un moment donné il faut descendre de ce train pour en prendre un autre, et donc être vigilant afin de ne pas manquer la gare.

Dans ce grand voyage de la vie que vous avez entrepris, vous avez aussi une destination à atteindre. Mais là, il s’agit d’une destination intérieure, et peu importe le nom que vous lui donnez. C’est comme une lumière qui brille au loin, et pour vous en rapprocher, vous devez sentir chaque fois à quel moment descendre du train pour en prendre un autre. Aucun employé d’aucune gare ne vous donnera ce renseignement.

À différents moments de votre vie, la Providence vous présente des occasions d’atteindre un degré supérieur de conscience. C’est à vous de le sentir et de faire l’effort de changer de train, afin de vous rapprocher de votre destination, car ces occasions ne se présenteront certainement pas à nouveau ou bien seulement très longtemps après. Alors, que de temps perdu ! »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 8 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

expression : les boeuf-carottes

« Les boeuf-carottes  »

La police des polices (ou l’IGS, Inspection Générale des Services)

expression : les boeuf-carottes dans jouer avec les mots - expressions bl4boeufscarottes
Il existe deux origines à cette expression argotique datant de la deuxième moitié du XXe siècle.

La première, donnée par André Larue (dans ‘Les flics’ en 1969) viendrait du fait qu’une fois qu’un policier est passé à la moulinette de la police des polices et a été mis à pied, voire ‘démissionné’, il ne lui reste plus que la possibilité d’avoir du boeuf aux carottes à son menu, plat supposé peu cher donc au coût adapté à son nouveau budget.

La seconde est proposée en 1984 dans le film « Les Ripoux » de Claude Zidi, selon lequel l’IGS laisse longuement mitonner ou mijoter le présumé coupable, comme on le ferait d’un bon boeuf aux carottes, sans s’adresser à lui, en l’ignorant, pour qu’il puisse bien gamberger et soit mûr pour passer à table au moment de son interrogatoire

extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 8 septembre, 2013 |Pas de commentaires »
1...45678

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour