Archive pour septembre, 2013

la pensée du jour : la respiration

la pensée du jour : la respiration dans mystique sagesse abl4respir10

« Savoir respirer contribue beaucoup à l’harmonie et à l’équilibre intérieurs, mais pour cela il y a quelques règles à connaître. D’abord, ne pas respirer par la bouche, mais seulement par le nez. Ensuite, inspirer l’air très lentement et le garder dans les poumons le plus longtemps possible. L’expiration, elle, peut être rapide et forte. Quand vous éprouvez un malaise, comme si vous étiez envahi par des présences obscures, faites cet exercice : inspirez de l’air lentement, puis chassez-le d’un seul coup en pensant que vous expulsez aussi ces présences qui créent des troubles en vous.

Et quand vous avez la sensation d’être enfin libéré de ces intrus, appelez en vous des présences bénéfiques. Imaginez que votre cœur est rempli d’une lumière dorée comme s’il était un petit soleil d’où jaillissent des rayons. Comment les esprits angéliques ne se sentiraient-ils pas attirés par une telle demeure ? »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 24 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

lettre d’une mère à une autre

      lettre d'une mère à une autre dans lettre ouverte belle-image-3

 Chère Madame,

J’ ai vu votre protestation énergique devant les caméras de télévision contre le transfert de votre fils de la prison de Arlon à la prison de Leuven.

Je vous ai entendue vous plaindre de la distance qui vous sépare désormais de votre fils et des difficultés que vous avez à vous déplacer pour lui rendre visite. J’ai aussi vu toute la couverture médiatique faite par les journalistes et reporters sur les autres mères dans le même cas que vous et qui sont défendues par divers organismes pour la défense des droits de l’homme, etc. 

Moi aussi je suis une mère et je peux comprendre vos protestations et votre mécontentement. Je veux me joindre à votre combat car, comme vous le verrez, il y a aussi une grande distance qui me sépare de mon fils. Je travaille mais gagne peu et j’ai les même difficultés financières pour le visiter. Avec beaucoup de sacrifices, je ne peux lui rendre visite que le dimanche car je travaille tous les jours de la semaine et aussi le samedi et j’ai également d’autres obligations familiales avec mes autres enfants. 

Au cas où vous n’auriez pas encore compris, je suis la mère du jeune que votre fils a assassiné cruellement dans la station service où il travaillait de nuit pour pouvoir payer ses études et aider sa famille.

J’irai lui rendre visite dimanche prochain. Pendant que vous prendrez votre fils dans vos bras et que vous l’embrasserez, moi je déposerai quelques fleurs sur sa modeste tombe dans le cimetière de la ville.

Ah, j’oubliais, vous pouvez être rassurée, l’état se charge de me retirer une partie de mon maigre salaire pour payer le nouveau matelas de votre fils puisqu’il a brûlé les 2 précédents dans la prison où il purge sa peine pour le crime odieux qu’il a commis.

Pour terminer, toujours comme mère, je demande à tout le monde de faire circuler mon courrier, si intime qu’il soit. Nous parviendrons ainsi peut-être à arrêter cette inversion des valeurs humaines.

Les droits de l’ homme ne devraient s’ appliquer qu’ aux hommes droits !!! 

 

Publié dans:lettre ouverte |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Un sauvetage merveilleux

Un sauvetage merveilleux dans animaux aaaaaaaaaachevaux

lors d’une marée montante, 200 chevaux se sont retrouvés coincés par celle ci,toute tentative de sauvetage à échoué, lorsque est arrivé un groupe de femmes avec leurs montures…

Image de prévisualisation YouTube


Publié dans:animaux |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

les désespérés ont la parole

trouvé sur facebook : il faut juste un peu de patience

les désespérés ont la parole dans humour aaaaa-humour-pour-desespere-patient-300x225

 Rémi GAILLARD.

Bref, j’ai fait un livre avec des photos dedans : « N’importe Quoi » aux Editions de Lamartinière. Mes droits seront reversés à l’association « Les Enfants de N’importe où ».

Publié dans:humour |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Histoire de France curieuse et insolite

 

Histoire de France curieuse et insolite dans les évènement qui font l'histoire abl4feve

 Les fèves dotées d’une âme et condamnées par Pythagore

S’appuyant sur les interprétations des mystérieux préceptes de Pythagore, la stigmatisation des fèves, dont la fleur enfermée dans une marmite qu’on enfouit, présenterait au bout de quelques jours l’aspect d’une tête d’enfant, auxquelles on reproche d’émousser les sens et d’être à l’origine d’insomnie, côtoie chez ce philosophe l’interdiction d’uriner face au soleil ou sur des rognures d’ongles

Pour en savoir plus : 

Publié dans:les évènement qui font l'histoire |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

expression : être la coqueluche de…

expression : être la coqueluche de... dans jouer avec les mots - expressions abl4exprarchibal2

« Etre la coqueluche (de quelqu’un) »

Être l’objet d’un engouement.
Être en vogue, admiré (au sein d’un groupe).

Le mot coqueluche est d’origine obscure et personne n’a encore trouvé ce qui pourrait nous éclairer sur son étymologie. Le Grand Robert propose un rapprochement avec le mot coque ou coquille, qui désignait entre autre un capuchon, et le terminal de capuche. Toutefois, le TLFI rejette l’influence de capuche pour des raisons chronologiques.
Mais quel lien peut-il y avoir avec le sens de notre expression, me direz-vous ?

Bien évidemment, vous connaissez le bacillus pertussis, bacille responsable de la coqueluche, cette maladie fort contagieuse qui provoque des toux secouantes.

Mais cette connaissance ne fait que rajouter au mystère apparent de l’origine de notre expression, sauf si on évoque l’idée que la maladie est aussi contagieuse que l’engouement qui peut s’emparer des membres d’un groupe dont un objet ou une personne devient la coqueluche, ce qui expliquerait la métaphore. Mais il semble que cette idée ne soit pas la bonne, même si elle semble tenir la route.

Il faut savoir que lorsque le mot apparaît au XVe siècle, il désigne un capuchon porté sur la tête des femmes. Ce qui justifie la possible étymologie qu’évoque le Robert.
Ce n’est qu’au XVIIe siècle que notre expression apparaît. Mais encore une fois, quel lien peut-il y a voir entre un capuchon et le fait d’être en vogue ?

Pour le comprendre, on se rappellera qu’à la même période, existait la locution être coiffé de… qui signifiait quelque chose comme « être entiché de… » ou « raffoler de… ». Or, un capuchon ne coiffe-t-il pas la tête ? Et les dames ne s’entichent-elles pas du bellâtre qui devient leur coqueluche ?
Ce serait donc de ce rapprochement entre cette ancienne locution aujourd’hui désuète et le capuchon que coqueluche aurait pris le sens qu’il a dans notre expression.

Pour terminer, on ajoutera qu’un dictionnaire, pour être coiffé de, donne comme définition « avoir le béguin pour ». Or, qu’était autrefois un béguin, sinon également une coiffe.

Extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : chaleur, électricité magnétisme, lumière

la pensée du jour : chaleur, électricité magnétisme, lumière dans mystique sagesse abl4-frequence-vibratoire

« La chaleur, la lumière, le magnétisme et l’électricité sont quatre phénomènes particulièrement bien étudiés par la physique. Or, ces phénomènes naturels ont leur correspondance dans notre visage. Cela vous étonne peut-être ? Mais voici ces correspondances.

À la chaleur est liée la bouche, à l’électricité le nez, au magnétisme les yeux, à la lumière le front. Et la bouche (la chaleur) est en relation avec les yeux (le magnétisme) ; c’est le cœur lié à l’âme : par les yeux nous absorbons la nourriture spirituelle, comme nous absorbons par la bouche la nourriture physique. Quant au nez (l’électricité), il est en relation avec le front (la lumière) ; c’est l’intellect lié à l’esprit : de même que le nez discerne les odeurs, l’intellect, par la sagesse, discerne le bon et le mauvais, le vrai et le faux, tandis que l’esprit, le front, perçoit les réalités du monde divin. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 23 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

expression : les moutons de panurge

 

« Les moutons de Panurge  »
expression : les moutons de panurge dans jouer avec les mots - expressions abl4moutons_jpeg_800

Se comporter comme des moutons de Panurge, c’est faire la même chose que les autres, suivre une mode, se conformer à une idée dominante, en éliminant tout sens critique.

Dans un troupeau de moutons, lorsque la tête du troupeau change de direction, les autres suivent ‘bêtement’.
Au point que, lorsque des éléments paniqués par un quelconque prédateur, se dirigent vers un ravin ou une falaise, les autres suivent et tout le troupeau ‘se suicide’ sans qu’un seul se pose la question de savoir s’il fait bien de se jeter dans le vide, comme les autres (notez bien que, vu leur état, personne n’est allé ensuite leur demander pourquoi ils avaient agi aussi stupidement. Et puis peut-être qu’entre se faire croquer par le loup et s’offrir une courte mais sympathique chute libre, leur choix était vite fait. Allez donc savoir…).

Panurge est un héros de Rabelais qui, pour se venger d’une altercation avec le propriétaire d’un troupeau, a proposé de lui en acheter le chef, la plus belle bête, alors qu’ils étaient ensemble sur un bateau pour une traversée.
Une fois l’animal payé, Panurge l’a jeté à l’eau.
Bien entendu, les autres moutons, d’eux-mêmes, l’ont immédiatement suivi et tous se sont noyés

Extrait de Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 22 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Histoire de France curieuse et insolite

 

 

Histoire de France curieuse et insolite dans les évènement qui font l'histoire abl4supplice

Tortures et supplices au XVIe siècle

C’est à partir du XVIe siècle qu’on se mit à chercher et à ajouter des raffinements aux supplices ; pendant les deux siècles précédents, la pénalité s’était quelque peu adoucie, on la rendit féroce. Les exécutions étaient de natures diverses : les unes qu’on pouvait appeler exécutions simples, les autres qui étaient mêlées de peines compliquées.

Pour en savoir plus :

Publié dans:les évènement qui font l'histoire |on 22 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

citation de Goethe

citation de Goethe dans mystique sagesse abl4goethe-grand

« Perte d’argentperte légère ;perte d’honneurgrosse perte ;perte de courageperteirréparable. »

de Johann Wolfgang von Goethe

Publié dans:mystique sagesse |on 22 septembre, 2013 |Pas de commentaires »
12345...8

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour