expression : ne connaître ni d’Eve ni d’Adam

 

« Ne connaître ni d’Ève, ni d’Adam » N’avoir jamais entendu parler de quelque chose ou de quelqu’un.

expression : ne connaître ni d'Eve ni d'Adam dans jouer avec les mots - expressions aaaaaaaaaaaaaadam_et_eve_84

Le premier homme, Adam, créé par Dieu en tant que brouillon, puis la première femme, Ève, créée en corrigeant les quelques anomalies de la première version
sont  deux êtres à l’origine de toute l’humanitédonc de vous et de moi.

Ne connaître quelqu’un ni d’Ève ni d’Adam, c’est ne pas le connaître directement, ni de réputation, ni par personnes interposées, même pas par les proches de la famille, aussi loin qu’on puisse remonter dans cette famille.

Cette expression existe au moins depuis la fin du XVIIe siècle, puisqu’en 1700, dans Le père Bouhours, jésuite convaincu…, on trouve l’extrait suivant :
« (…) une histoire et des bruits qui ont eu pour principal fondement la grossesse scandaleuse d’une fille qu’ils ne connaissaient ni d’Ève ni d’Adam (…) ».

Bien entendu, je ne peux passer sous silence la forme légèrement adaptée de cette expression : « ne connaître ni des lèvres, ni des dents », version qui ne date pas de Coluche, mais de 1908.
On trouve aussi chez San-Antonio « ni des lèvres ni de l’Isle-Adam ».

Extrait de Expressio

Publié dans : jouer avec les mots - expressions |le 12 septembre, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour