Archive pour juin, 2013

la pensée du jour : la vie après…….

 

la pensée du jour : la vie après....... dans mystique sagesse La-vie-apres-la-vie

 

« La vie humaine est comme une pelote de fil qui se déroule, et au début le fil est solide ; mais au fur et à mesure du temps il s’amincit jusqu’à se rompre, et c’est la fin. Cette fin, chacun doit s’y préparer pour ne pas être effrayé le jour où l’ange de la mort viendra le prendre par la main, en lui disant : « Sors de cette prison où tu étais enfermé. Va maintenant, tu es libre ».

Mais il ne suffit pas de quitter son corps physique pour être libre. La mort n’est une véritable libération que pour celui qui, pendant son séjour sur la terre, a su faire un travail intérieur pour se débarrasser de ses faiblesses physiques et psychiques. Si vous êtes sur la terre, c’est justement pour travailler à votre libération, c’est-à-dire pour donner à votre âme et à votre esprit de plus en plus de possibilités de se manifester. Quand viendra la mort, vous partirez avec la conscience de vous en aller vivre dans un autre monde… Puis, après un certain laps de temps, vous reviendrez pour continuer votre travail. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Ps -  si les gens savaient combien il est important de comprendre ce qu’est la mort et ce qu’il y a après, ils se donneraient la peine  de s’instruire sur le sujet (ils ont toute la vie pour le faire) car non seulement cela faciliterait leur vie sur terre mais cela leur donnerait une raison d’arriver au bout du chemin de façon sereine, sachant que ce qui les attend est de nouveau une très belle aventure.

 N’empêchez pas vos proches de partir quand leur moment est venu par des pleurs et des cris, qui ne sont que les preuves de votre propre souffrance, si vous les aimez vraiment,  laissez- les allez

Publié dans:mystique sagesse |on 11 juin, 2013 |Pas de commentaires »

arnica es-tu là ?

arnica es-tu là ? dans sante

 

Comme les petits pois, il faut toujours en avoir chez soi. Remède vieux comme « mes robes » il fait des miracles en cas de coups et de bosses ça, tout le monde le sait mais savez vous qu’il peut aussi servir :

Lorsqu’on saigne du nez

Contre les petites varicosités

En cas de douleur liée à un choc (même ancien)

En cas d’extinction de voix

Pour éviter les courbatures

Avant une opération

Au moment de l’accouchement

Rappel sur les dosages

Vous voulez tout savoir ? c’est ici, sans supplément de prix

 

 

 

 

Publié dans:sante |on 10 juin, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : les oiseaux

la pensée du jour : les oiseaux dans mystique sagesse 99765_1355995638_cantique-oiseaux

« Partout des oiseaux vont et viennent. Même dans les villes, ils sont là, perchés sur les arbres, les terrasses, les toits des maisons. Et vous, il peut arriver que vous soyez dans votre chambre, que vous ayez des soucis, un chagrin, et vous suppliez le Seigneur de vous aider… Vous vous croyez seul, et voilà que, sur le rebord de votre fenêtre ouverte, un petit oiseau qui a entendu votre appel, votre cri de souffrance, porte votre prière vers le ciel…

Mais n’attendez pas que cela se produise par hasard : prenez l’habitude de confier vos souhaits aux oiseaux. Vous voyez un oiseau passer près de vous ? Formulez une demande, qu’elle soit la plus belle, la plus pure, et dites-lui de la transporter. Même si vous n’avez rien de spécial à demander, quand vous voyez un oiseau, vous pouvez toujours le considérer comme un messager qui transportera vos bonnes pensées de par le monde. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 10 juin, 2013 |Pas de commentaires »

bonne fête papa

pbonne fête papa aaaaaaaaabonne-fete-papa

Bonne fête Papa !

La fêtes des pères (le 16 juin cette année)  que l’on a crû longtemps une fête commerciale remonte au moyen-âge car la chrétienté célébrait la paternité, le jour de la Saint Joseph, père nourricier de Jésus.

Mais la grande question est : comment fêter son papa ?

Pour les petits, c’est l’occasion de fabriquer à l’école ou à la maison un joli bricolage mais pour les plus grands et les adultes c’est parfois un casse tête.

Pourtant les idées ne manquent pas : offrir une place pour un concert ou un match, des livres, des CD et tout ce qui permet un échange, des conversations intéressantes.

Et si vraiment vous ne trouvez rien susceptible de l’intéresser alors, offrez lui : une journée rien qu’avec lui à partager sa passion, quelle qu’elle soit.

Bonne-Fete-Papa-Ardoise

Prenez des photos et faites encadrer la plus belle, la plus représentative de ce moment de complicité, le tout accompagné d’une carte qui lui dira combien il est important pour vous.

Enfin, rappelez vous que de grands hommes en ont parlé laissant derrière eux de belles phrases telles que :

« Un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il est à genoux pour aider un enfant. »
Pythagore

« Un père a deux vies : la sienne et celle de son fils. »
Jules Renard

« L’amour d’un père est plus haut que la montagne. »
Proverbe japonais

« L’âge de mon père, c’est vingt-cinq ans de plus que moi, et ça n’a jamais changé. »
Marcel Pagnol, La gloire de mon père

« Il n’y a que le père qui n’envie pas le talent de son fils. »
Goethe

 

« Quand elles m’appellent papa, il me semble encore les voir petites, elles me rendent tous mes souvenirs. »
Honoré de Balzac, Le Père Goriot

« Les pères doivent toujours donner pour être heureux. Donner toujours, c’est ce qui fait qu’on est père »
Honoré de Balzac

« Un papa, c’est l’autorité côté cour et la tendresse côté jardin. »
Jean Gastaldi

« Regarde-moi, c’est cela devenir un homme, voir le visage de son père en face, un jour. »
Jean Anouilh, Antigone

« Mon père, ce héros au sourire si doux »
Victor Hugo, Après la bataille

 

dyn010_original_308_286_gif_2595266_f9ae3daafc6e40983f0d67b6e22a91ae

http://www.lemagfemmes.com/Fetes-populaires/Fete-des-peres.html

Publié dans:Non classé |on 8 juin, 2013 |Pas de commentaires »

C’est quoi maman ?

C'est quoi maman ? dans mes écrits et ceux des autres soulconnection3

 

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai eu des enfants et arrivés à un certain âge qui varie pour chacun, ils me posaient des questions du genre : c’est quoi maman D-ieu ? suivi de : et toi tu y crois ?

Un peu plus tard, j’ai eu droit aussi à : c’est quoi maman la droite et la gauche, le communisme…. ? puis tout de suite après : et toi maman t’es pour qui ?

Je ne suis pas comme certains parents qui ne parlent de rien à leurs enfants sous le faux prétexte « de ne pas les influencer afin qu’ils décident plus tard par eux-mêmes. »

J’ai expliqué à mes enfants qu’en ce qui concerne « D-ieu » personne ne l’avait jamais vu mais que certaines personnes, dont je faisais partie, avaient l’impression qu’IL existait  et s’adressant à Lui pour recevoir une aide, ils sentaient qu’ IL répondait.

En ce qui concerne la politique, je leur ai dit qu’il ne serait pas vivable que tout le monde pense pareil et que c’était les idées différentes qui faisaient avancer les choses et l’histoire.

J’ai aussi ajouté que toutes les religions étaient belles mais que certains hommes les dénaturaient pour s’en servir pour régner sur les peuples et qu’il en était de même pour la politique.

Je leur ai donc donné le conseil d’analyser avant de décider, mais surtout de se rappeler qu’il n’y a aucune vérité dans les extrêmes, seulement de la violence qui peut conduire au meurtre. 

Yaël

les quatre questions

 

les quatre questions dans jouer avec les mots - expressions

Les 4 questions majeures : 


 « Que puis-je savoir ? » : c’est le domaine de la métaphysique
 « Que dois-je faire ? » : distinguer le bien du mal, c’est le domaine de l’éthique ou de la morale
 « Que puis-je espérer ? » : c’est le domaine du spirituel
 « Qu’est-ce que l’homme ? » : c’est le domaine de l’anthropologie

mon pays aussi se mobilise

mon pays aussi se mobilise dans animaux chats-mort

 

Je savais que dans mon pays,Israël, on avait interdit les tests sur animaux en ce qui concerne les cosmétiques mais je ne savais pas que les défenseurs d’animaux israéliens se mobilisaient aussi pour les défendre contre toutes les atrocités dont ils sont l’objet.

C’est donc avec un grand plaisir, même si j’aurais préféré qu’il ne soit pas nécessaire de se mobiliser contre toutes ces horreurs, que je découvre cet article et que je le fais connaître à tous.

 

 

 

 lien ici : 

 

 

 

Publié dans:animaux |on 4 juin, 2013 |Pas de commentaires »

j’aimerais bien !

 

 

j'aimerais bien ! dans coup de gueule

 

A une époque pas si lointaine que cela, toutes  les élites, qu’il s’agisse des tsars, rois ou ambassadeurs, parlaient français, chacun y ajoutant un petit accent ce  qui lui donnait encore plus de charme.

Le temps passe, les choses changent , les révolutions rasent le patrimoine de chacun et notre langue,  réintégrant son domicile, n’a plus été parlée ou presque que par des hommes d’affaires ou des  gens du crû.

Les années s’égrènent, le progrès fait son apparition, les  frontières s’ouvrent  et avec elles, arrivent  toutes sortes de personnes  fuyant la colère de leurs dirigeants, cherchant du travail, espérant une vie meilleure etc….

 dans coup de gueule

Comment en sommes- nous arrivés au black-out de notre belle langue ?

-Pourquoi ne peut-on plus s’exprimer sans risquer, au mieux des reproches,  au pire un procès ?

-Pourquoi tant de gens deviennent ils vulgaires pour exprimer leurs idées ?

-Pourquoi le « droit de réponse » déclenche-t-il à chaque fois le tollé général de ceux qui ne sont pas d’accord ?

A la radio, la télé, sur les plateformes publiques, sur les blogs, sur facebook, des écrits   sont fustigés surtout  ceux  qui  parlent clair et sans langue de bois et les avocats doivent se faire des ponts d’or avec tous les dossiers d’accusation ou de défense qu’ils ont à gérer.

pour-dire-verite

Pourquoi n’ai-je plus le droit de dire sans prendre un risque énorme :

- je n’aime pas l’attitude de telles personnes ?

-Je n’aime pas  telle loi que je trouve inutile  car elle ouvre la porte à des dérives encore plus grandes

-Dans le pays qui est le mien aussi, j’aimerais  pouvoir y vivre en paix, rentrer dans mon immeuble le soir  sans danger,

-j’aimerais bien que les gens qui viennent chercher asile ici et qui y restent parce qu’ils y sont mieux qu’ailleurs, fassent l’effort de s’intégrer à notre culture en apprenant notre langue et nos coutumes et en ne nous imposant pas les leurs, lorsque celles-ci ne sont pas compatibles avec nos valeurs.

Enfin j’aimerais aussi que l’on ne me taxe pas d’homophobe, de raciste, d’extrémiste, à chaque fois que j’ouvre la bouche pour exprimer ma façon de penser qui, très souvent, répond à une façon de penser diamétralement opposée à la mienne .

J’ai laissé l’autre s’exprimer, j’ai à mon tour dit ce que j’en pensais, pourquoi serais-je celle qui à tort alors  que l’autre aurait raison ?

J’aimerais bien……………………

Publié dans:coup de gueule |on 3 juin, 2013 |Pas de commentaires »

Ils nous disent tout (ou presque)

 

Ils nous disent tout (ou presque) dans sante

 

Nos mains accompagnent très souvent  nos paroles pour en accentuer le sens et nos ongles, qui en sont l’ornement, sont choyés par beaucoup d’entre nous :

On les polis, on les lime, on les vernis, oui ! on eut dire que nous les aimons.

Mais le sait- on ? ils sont de bons informateurs de notre santé : Sont-ils pâles, cassants, mous, ont-ils des tâches, se dédoublent ils  ou encore sont-ils jaunes ou noirs?

Pour connaître la signification de ces indices suivre le lien ci après

Lien ici : 

Publié dans:sante |on 2 juin, 2013 |Pas de commentaires »
12

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour