Archive pour juin, 2013

Galgos éthique europe et lettre ouverte aux députés européens

Galgos éthique europe et lettre ouverte aux députés européens dans animaux aaaaaaaaaagalgo-300x143

http://galgos-europe.over-blog.com/article-declaration-ecrite-0006-2013-2014-les-voix-silencieuses-voteront-118705751.html

 

« Galgos éthique europe » a écrit à tous les membres du parlement européen pour attirer leur attention sur le sort réservé et aux galgos, et à  tous les animaux en général, y compris ceux qui sont exploités dans les cirques et les zoos.

 

Certains élus ont répondu mais hélas comme ils savent si bien le faire : « ils ont écrit pour ne rien dire »

 

Ci-dessous le courrier, combien décevant, échangé entre Monsieur Gérard de Villiers, Madame Nina Cecarelli et Madame Joëlle P. Oldenbourg présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE et co-initiatrice du COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS.

 

Il est encore loin le jour où nos représentants agiront avec conscience mais nous devons continuer à nous battre car les animaux qui souffrent n’ont que nous.

 

Merci à tous ceux et celles qui voudront bien partager cet article pour le faire connaitre afin  qu’il ne reste pas « lettre morte » Si nous maintenons notre pression, si nous montrons notre détermination, les gens de pouvoir finiront par céder car ils seront obligés de le faire.

 

 

 

From: JPO

Sent: Thursday, June 20, 2013 10:16 PM

To: Nina Ceccarelli ; DE VILLIERS Philippe

Subject: Re: A l’attention des Membres du Parlement européen

 

Monsieur le Député Européen Gérard de Villiers, Madame Nina Cecarelli,

 

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt et d’espoir finalement déçu votre réponse, Monsieur.

Vous omettez de dire que l’article 521-1 du Code pénal français est l’arbre qui cache la forêt des sévices sur animaux dont l’impunité s’abrite derrière le statut de l’animal meuble, comme la loi nationale en Espagne. Les législations espagnoles autonomiques, elles, sont bien basées sur le principe de l’animal “être sensible” prôné par l’Article 13 du Traité de Lisbonne mais tout un chacun sait que ce principe est constamment violé en toute impunité. Il appartient aux élus nationaux de faire évoluer cette situation intolérable devant la gravité des supplices subis par les animaux dévoués à l’homme et qui ont perdu, comme l’évoque Madame Cécarelli, leur liberté. Cela devrait justement être le rôle de la législation européenne de protection animale qui, pour le malheur des animaux et en raison du non engagement véritable de trop d’Elus européens sur ce sujet, n’est toujours pas contraignante pour les Etats Membres.

 

Nous espérons qu’à l’avenir vous ferez porter vos efforts sur cet aspect fondamental du problème. Votre signature, ne serait-ce que “symbolique” en serait d’autant plus importante par là-même, signe que vous respectez dans vos fonctions l’article 13 du Traité de Lisbonne que vous vous êtes également engagé à défendre en acceptant votre fonction de député européen.

 

Par ailleurs, parler de portée symbolique et juridique limitée pour les déclarations écrites est ignorer qu’elles doivent s’inscrire dans le cadre des compétences de la Commission Européenne pour être déposées afin de donner lieu à adaptation de la législation si elles sont avalisées par la majorité des signatures (témoin la déclaration écrite sur les 8 heures de transport des animaux). Et peut-être le véritable engagement d’un Elu européen est-il dans des actes à portée symbolique autant qu’éthique, mot que nous aurions aimé lire dans votre missive.

 

L’europe pour une durée de transport des animaux limitée à 8h …

www.ciwf.fr/actualites/2012/03/transport-lue-pour-8h-maximun/ - En cache

20 mars 2012 395 sur 754 députés européens ont signé la déclaration écrite 49/2011, qui limite à 8 heures destransports d’animaux destinés à l’abattage.

 

Nous continuerons d’espérer que vous entendrez la voix silencieuse des animaux martyrs qui hurlent dans le coeur des citoyens européens et que vous signerez avant le 15 Juillet la déclaration écrite 0006/2013.

 

Très respectueusement,

Joëlle P. Oldenbourg

présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE

co-initiatrice du COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS

 

 

 

From: Nina Ceccarelli

Sent: Thursday, June 20, 2013 9:26 PM

To: DE VILLIERS Philippe

Subject: Re: A l’attention des Membres du Parlement européen

 

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse. Cependant, le problème des lévriers, de leur maltraitance et tortures, n’est pas seulement celui de l’Espagne. Partout en Europe ils sont maltraités.

« Les animaux dressés sont capables de nous surprendre et de nous émouvoir par leurs talents. « 

Monsieur, ce qui m’aurais émue c’est votre signature et que vous compreniez aussi que des animaux sauvages n’ont rien à faire dans des zoos, ménageries et encore moins dans des cirques où ils sont dressés à coups de trique, de pics, de décharges électrique… afin de les détruire psychologiquement. Ils sont souvent privés de nourriture ou d’eau, mais le plus important, me semble-t-il, de liberté, celle à laquelle nous tenons tous; les animaux bien plus que plus que les humains.

Oui, la complicité entre l’animal et l’homme est une chose fabuleuse. Encore faut-il que l’homme sache respecter l’animal qui n’attend de lui que sa clémence. Passeriez-vous votre vie durant dans un espace pas plus grand que 2 m carré, enchaîné, frappé et soumis ? Non. La complicité c’est surtout la compréhension de l’autre.

Salutations,

Nina Ceccarelli

Le 19 juin 2013 16:16, DE VILLIERS Philippe <philippe.devilliers@europarl.europa.eu> a écrit :

Madame, Monsieur,

 

Philippe de Villiers, Député français au Parlement européen, a bien pris connaissance de votre courriel quant à la situation inacceptable de nombreux lévriers en Europe, il comprend bien votre demande et arguments auxquels il est très sensible.

 

Les animaux dressés sont capables de nous surprendre et de nous émouvoir par leurs talents. La complicité entre l’Homme et l’animal peut-être très fructueuse, la ménagerie du Puy du Fou est reconnue de par le monde entier pour sa qualité. Monsieur de Villiers est intraitable sur la question, les actes cruels gratuits sur les animaux sont intolérables.

 

Les droits nationaux des pays européens répriment les actes de cruauté envers les animaux. C’est le cas par exemple de l’article 521-1 du code pénal français.

 

Les déclarations écrites du Parlement européen, ayant une portée juridique et symbolique extrêmement limitée, nous vous conseillons de vous adresser aux autorités nationales, espagnoles en l’occurrence, pour une action vraiment efficace. Ce sont à elles de renforcer les législations en vigueur et d’en vérifier l’application correcte afin de protéger au mieux les lévriers des dérives dont ils sont les victimes.

 

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur,  l’expression de mes sentiments les plus dévoués.

 

François Ralland

Bureau Parlementaire de Monsieur Philippe de Villiers – Député français au Parlement Européen

 

Publié dans:animaux |on 27 juin, 2013 |Pas de commentaires »

pendant que je le peux encore

 

 

pendant que je le peux encore dans coup de gueule

Je commence à être fatiguée de constater qu’a chaque fois que je dis ou que j’écris quelque chose qui ne plait pas, il y a toujours des gens qui viennent poster des commentaires désobligeants pour me faire la morale et m’apprendre à penser comme eux.et ceci est fait souvent à l’aide de termes soit vulgaires, soit agressifs.

Moi, je veux bien mais j’aimerais, avant, que ces « donneurs de conseils » me prouvent que ce sont eux qui ont raison et non moi.

Je pourrais vous dire par exemple que je suis pour la peine de mort mais comme ce serait une provocation, je ne le ferai pas,

Je pourrais vous dire qu’aux prochaines élections, je voterai pour Marine le Pen mais comme cela risque d’énerver ceux à qui elle fait peur, je ne le ferai pas on plus

Je pourrais ajouter  que je suis contre le mariage pour tous mais comme là je risque de déclencher la troisième guerre mondiale, je m’abstiendrai.

Quoi qu’il en soit, il faut que vous sachiez, vous qui me lisez et qui n’êtes pas d’accord, que mes idées valent les vôtres et qu’à ce titre j’ai le droit de les exprimer. Je ne le fais pas pour vous déplaire car vous ne m’intéressez pas assez pour cela, je le fais  au nom du droit à la libre expression et j’en profite pendant qu’il existe encore car au train où vont les choses, « Big Brother » n’est pas loin de nous imposer son hypnose sociale ou la perversion du langage  prédomine.

Attention ! il arrive à grands pas.

Publié dans:coup de gueule |on 27 juin, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : santé et science

la pensée du jour : santé et science dans mystique sagesse photos-postees-blog-etude-quebec-img

« En même temps que la nature possède et entretient les germes des maladies, elle possède aussi les moyens de leur guérison. Seulement, si les humains ne sont pas raisonnables, ils permettent aux germes nocifs de se développer, et limitent l’efficacité des éléments qui pourraient leur être bénéfiques.

Certains diront : « Mais la science fait tellement de progrès qu’elle doit… » Non, la science ne doit rien car elle n’a pas tous les pouvoirs. Quels que soient ses progrès, elle est impuissante devant la mauvaise volonté de ceux qui refusent de reconnaître les lois de la nature et d’agir en conséquence.

Alors, attention, plus les sciences et les techniques progresseront, plus les humains devront se montrer conscients, attentifs, vigilants. Le progrès, c’est beaucoup d’avantages, beaucoup de facilités, mais c’est en même temps beaucoup de tentations. Et compter sur les progrès de la médecine pour se permettre tous les caprices et tous les excès, cela mènera droit à la catastrophe. Jamais la vie ne se soumettra aux volontés des humains déraisonnables. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 26 juin, 2013 |Pas de commentaires »

expression : être de bonne ou de mauvaise foi

 

expression : être de bonne ou de mauvaise foi dans jouer avec les mots - expressions 816_test

« Etre de bonne / mauvaise foi  » Être sincère, franc, loyal / menteur, hypocrite, fourbe

Le mot ‘foi’ nous vient du latin ‘fides’ qui avait différents sens assez proches : confiance, loyauté, promesse, parole donnée.
D’ailleurs, en latin chrétien, on retrouvait cette notion de ‘confiance’, puisque le mot était spécialisé au sens de « confiance en Dieu ».

C’est avec la signification de ‘loyauté’ qu’on le retrouve dès la fin du XIIe siècle dans « bonne foi » et un peu plus tard dans « male foi » qui ne se transformera qu’au XVIe siècle en « mauvaise foi ».

Lors de son apparition, et aujourd’hui encore, la « bonne foi » désignait, selon le Grand Robert, une « qualité d’une personne qui parle, agit avec une intention droite, avec la conviction d’obéir à sa conscience, d’être fidèle à ses obligations ».

Extrait de Expressio

la pensée du jour : le sang

la pensée du jour : le sang dans mystique sagesse

« Le sang a la propriété de dégager des effluves dont se nourrissent les entités du monde invisible. C’est pourquoi, depuis la plus haute Antiquité, les prêtres se servaient du sang des victimes offertes en sacrifice aux dieux pour évoquer des entités célestes ou infernales. Même la littérature rapporte de tels faits : on peut en lire le récit chez Homère dans l’Odyssée, ou chez Virgile dans l’Enéide.

De nos jours, dans tous les pays du monde, des sacrifices semblables sont encore pratiqués et particulièrement par les sorciers et les magiciens noirs. Les mages blancs, eux, ne sacrifient pas les animaux innocents pour donner leur sang en pâture aux entités du monde invisible.

Mais il est important de connaître ce pouvoir magique du sang. Puisqu’il contient beaucoup de matières précieuses qui peuvent servir de nourriture à toutes sortes d’esprits, il faut prendre certaines précautions.

Si vous perdez du sang de quelque façon que ce soit, il vaut mieux ne pas le laisser sécher ni vous en débarrasser avant de l’avoir consacré par la pensée à une cause bénéfique. Vous vous protégez ainsi des agissements des entités ténébreuses du plan astral, car ces entités n’attendent que d’être nourries par ces émanations pour se renforcer. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 20 juin, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : le Lingam

la pensée du jour : le Lingam dans mystique sagesse 5107005527_a3dcc7a3bf_z

« Dans de nombreux temples en Inde, on voit représenté le symbole de Shiva, le lingam, une tige dressée sur un support horizontal. Ceux qui commentent ce symbole ne s’arrêtent souvent qu’à la tige dressée qui représente le phallus, l’organe de la génération, le principe masculin. En réalité, il faut aussi tenir compte de la base horizontale qui représente le principe féminin. Le principe masculin, c’est l’esprit qui travaille sur le principe féminin, la matière. Toute la création n’est que le résultat du travail de ces deux principes, c’est pourquoi dans la pratique spirituelle on ne doit pas non plus les considérer séparément.

 dans mystique sagesse

En Inde encore, on rencontre des hommes et des femmes qui ont un point rouge peint entre les deux sourcils. C’est là, entre les deux sourcils, que se situe Ajna chakra qui est le centre de la clairvoyance, de la vision spirituelle.

Siete_chakras

Mais celui qui se concentre sur ce chakra, qui est réceptif, féminin, doit aussi se concentrer sur le chakra Sahasrara, situé au sommet du crâne, qui est, lui, émissif, masculin. En réunissant ces deux principes, il devient le lingam vivant. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 15 juin, 2013 |Pas de commentaires »

la penser du jour : faire le bien

la penser du jour : faire le bien dans mystique sagesse 316150_374076949369747_1751049454_n

« Vouloir faire le bien est une chose et le faire réellement en est une autre. Eh oui, malheureusement le désir de faire le bien ne suffit pas : nous devons également être assez lucides et honnêtes pour admettre qu’en croyant bien agir, il arrive que nous commettions des erreurs. C’est pourquoi nous devons être encore plus méfiants vis-à-vis de nous-mêmes que vis-à-vis des autres.

Et il se peut aussi qu’en agissant bien on s’attire de la haine, des inimitiés. On entend souvent les gens dire : « Faites le bien et vous récolterez le mal », et c’est vrai. Mais cela ne doit pas justifier l’égoïsme et le refus d’aider les autres. Alors, quelle est l’attitude du sage ? Il fait le bien en connaissance de cause, et si c’est du mal qu’il récolte en retour, il n’est ni surpris ni chagriné, il savait d’avance à quoi il s’exposait. Donc, celui qui veut faire le bien doit d’abord étudier honnêtement ses mobiles et les moyens qu’il emploie.

Et ensuite il doit savoir que, même s’il fait réellement le bien, il peut recevoir du mal en retour. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 14 juin, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : notre pain quotidien

la pensée du jour : notre pain quotidien dans mystique sagesse notre_pain_quotidien_600_335

« En nous engageant sur les chemins de la vie, nous avons besoin de transporter des provisions, disons du pain. Ce pain, ce sont les vérités d’un enseignement spirituel. Et il est d’une telle nature que nous pouvons en faire provision, non seulement pour notre existence présente, mais aussi pour nos existences futures.

Ces vérités, si nous voulons qu’elles nous donnent à manger chaque jour, nous devons les aimer et avoir confiance en leur pouvoir. Un enseignement spirituel est un être vivant qui réagit suivant la manière dont nous le recevons.

Nous tous, nous avons entrepris un long voyage. Ce voyage, qui a commencé il y a des milliards d’années, n’est pas terminé. Nous avons déjà parcouru de nombreuses régions, mais combien d’autres encore nous attendent ! Notre vie actuelle n’est qu’une étape dans ce voyage, et nous l’avions déjà préparée depuis longtemps. Dans ce que nous vivons maintenant, nous mangeons le pain dont nous avons autrefois rempli notre sac. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 13 juin, 2013 |Pas de commentaires »

une étoile au fond du coeur

une étoile au fond du coeur dans mes écrits et ceux des autres 4976R

Voila trois ans maintenant que j’ai écrit ce livre. Il s’agit d’une autobiographie écrite sous forme de roman.

Je fais partie de ces milliers de personnes qui éditent pour la première fois des écrits qui viennent du coeur mais n’étant pas connues du grand public, nous restons sur les étagères  des librairies (quand nous y sommes) ou encore chez l’imprimeur en attendant d’être commandées.

J’avais promis que mes « droits d’auteur » iraient aux associations animalières mais en attendant que mon escarcelle se remplisse, j’ai fait des dons, à chaque fois que j’ai pu, en prélevant des sommes sur ma pension.

En achetant mon livre, non seulement vous passerez un bon moment à le lire mais vous ferez aussi un bon geste par personne interposée. Alors n’hésitez pas commandez le !

Merci. Yaël

http://www.publibook.com/mon-compte/fiche.php?auteur=11110&livre=4976

la pênsée du jour : ce que l’on ne voit pas

la pênsée du jour : ce que l'on ne voit pas dans mystique sagesse

 

 

  « On ne peut pas aimer ce qu’on ne voit pas », disent certaines personnes pour justifier leur indifférence à l’égard de Dieu. C’est tout simplement qu’elles ne cherchent pas à savoir sous quelle forme Il se présente à nous.

Est-ce que le bébé qui vient de naître aime sa mère ? Il ne la connaît pas, il n’a pas conscience de ce qu’elle représente pour lui, et on ne peut pas appeler amour le lien qui l’unit à elle. Mais il aime le sein qui le nourrit, c’est une première étape. Plus tard il aimera la main qui le lave, le caresse et qui tient la sienne pour lui apprendre à marcher. Ensuite, il apprendra à apprécier le visage de sa mère, son sourire, ses paroles, et un jour il aimera aussi son âme. Il en est de même pour l’amour envers Dieu. Le nom sous lequel notre amour Le connaît : vie, bonté, beauté, lumière, paix, joie… détermine notre âge spirituel et Le rend visible pour nous.  »

 Omraam Mikhaël Aïvanhov

Ps. Le rapport à D-ieu a ceci de particulier qu’il faut admettre son existence pour percevoir sa présence ; ça ! c’est la première porte à ouvrir.

A partir du moment où cette première étape est franchie, tout dépend de notre sincérité à Son égard.

Mais il faut savoir que D-ieu ne répondra à notre prière que s’Il estime qu’il doit le faire ; dans tout ce que nous pouvons réaliser par nous-mêmes, il n’intervient pas car la vie est une suite d’expériences destinées à nous faire comprendre ce qui est vital pour pouvoir nous élever et nous devons faire l’effort de trouver la solution par nous-mêmes.Yaël

 

Publié dans:mystique sagesse |on 12 juin, 2013 |Pas de commentaires »
12

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour