Archive pour février, 2013

la pensée du jour – Mammon

la pensée du jour - Mammon dans mystique sagesse

« On ne peut pas nier que beaucoup de gens aient un bon cœur et veuillent sincèrement secourir les autres. Mais en même temps qu’ils se demandent comment leur venir en aide, souvent aussi ils cherchent à ménager leurs intérêts les plus égoïstes. On voit même cela au niveau des États. Quand des pays riches prétendent aider des pays pauvres, que font-ils exactement ? Ils s’arrangent pour récupérer d’une autre façon l’équivalent de ce qu’ils leur ont donné, ou même davantage. C’est pourquoi, malgré quelques aspects positifs, les solutions qu’ils présentent ne produisent pas de si bons résultats.
C’est ce que sous-entendait Jésus lorsqu’il disait : « Nul ne peut servir deux maîtres. Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon. » C’est la loi. Il est impossible de satisfaire à la fois ses aspirations élevées et ses instincts grossiers ; on ne peut pas se montrer en même temps égoïste et généreux. Il faut choisir. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Dans le Talmud, ainsi que dans le Nouveau Testament, le mot « Mammon » signifie « possession » (matérielle), mais il est parfois personnifié. C’est une pratique courante chez les Kabbalistes de donner à un ange, le nom de sa fonction. Ainsi l’ange/démon Mammon a été créé depuis ce contexte biblique. Mammon est l’ange de la richesse et le démon de l’avarice.

 

 

Publié dans:mystique sagesse |on 20 février, 2013 |Pas de commentaires »

les mains de ma grand-mère

 

 

Les mains de ma grand-mère

 

les mains de ma grand-mère dans mystique sagesse 4maing-mere

Ma grand-mère, ayant plus de 90 ans, était assise, l’air affaiblie sur le banc du patio. Elle ne bougeait pas, seulement assise, la tête vers le bas, fixant ses mains. 
Quand je me suis assise auprès d’elle, elle ne bougea pas, aucune réaction.
 
Je ne voulais pas la déranger, mais après un long moment de silence, je me suis informée de sa santé.

Elle leva la tête et me sourit. 
« Oui je vais bien merci de t’en informer » dit-elle de sa voix forte et claire.

« Je ne voulais pas vous déranger, grand-mère, mais vous étiez assise là, fixant vos mains et je voulais savoir si tout allait bien pour vous » lui ai-je dit.

« As–tu déjà regardé tes mains? » me dit-elle. 
« Je veux dire vraiment regarder tes mains? »
 

J’ai alors lentement ouvert mes mains et les fixais.
Les retournais, m’en frottais les paumes.
 

« Non, je pense que je n’ai pas vraiment regardé mes mains » 
lui dis-je et me demandant ce qu’elle voulait dire.
 

Grand-mère me sourit et me raconta cette histoire. 

 dans mystique sagesse


« Arrête-toi et réfléchis un peu au sujet des mains que tu as, comment elles t’ont si bien servie depuis ta naissance. »

Mes mains, ridées, desséchées et affaiblies ont été les outils que j’ai toujours utilisés pour étreindre la vie. 
Elles m’ont permis de m’agripper et d’ éviter
de tomber quand je trottinais lorsque j’étais enfant. 
Elles ont porté la nourriture à ma bouche.
 
Enfant, ma mère m’a montré à les joindre pour prier.
 
Elles ont attaché mes souliers et mes bottes.
Elles ont touché mon mari et essuyé mes larmes quand il est parti à la guerre.
 
Elles ont été sales, coupées, rugueuses et enflées.
 
Elles ont été maladroites quand j’ai tenté de tenir mon premier enfant.
Décorées avec ma bague de mariage, elles ont montré au monde que j’aimais quelqu’un d’unique et spécial.

 


Elles ont écrit mes lettres à ton grand-père et ont tremblé quand je l’ai enterré.
 
Elles ont tenu mes enfants, ensuite mes petits enfants, consolé les voisins et elles  tremblaient de rage quand je ne comprenais pas.
 
Elles ont couvert ma figure, peigné mes cheveux et lavé mon corps.
Elles ont été collantes et humides, sèches et rugueuses.
 

Aujourd’hui, comme rien ne marche vraiment plus comme avant pour moi, ces mains continuent de me soutenir 
et je les joins encore pour prier.
 

Ces mains portent la marque de ce que j’ai fait et la marque des accidents de ma vie. Mais le plus important est que ce seront ces mêmes  mains que Dieu attrapera pour m’amener avec lui dans son Paradis. 
Avec elles, Il m’élèvera à ses cotés.
 
Et là, je pourrai les utiliser pour toucher sa face.

 

Pensive, je regardais ses mains et les miennes. 
Je ne les verrai jamais plus du même œil.
Plus tard, Dieu tendit ses mains et attira grand-mère à lui.

Quand je me blesse les mains, quand elles sont sensibles, ou quand je caresse le visage de mes enfants ou de mon époux, je pense à grand-mère. 
Je sais qu’elle a été soutenue par les mains de Dieu.
 
Et je veux, moi aussi, un jour, toucher la face de Dieu et sentir ses mains sur mon visage.

 extrait de Frizou

Publié dans:mystique sagesse |on 19 février, 2013 |Pas de commentaires »

expression – dans le plus simple appareil

 

expression - dans le plus simple appareil dans jouer avec les mots - expressions

Dans le plus simple appareil  »

Nu (ou très peu vêtu)

Le mot « appareil » n’a pas toujours eu le sens qu’on lui connait aujourd’hui.

Il vient tout d’abord du mot « appareiller » qui, de nos jours, signifie que le navire quitte le port.

Or au XVIème siècle, ce même mot concernait la préparation au départ et non le départ lui-même.
Toute cette histoire commence au XIème siècle avec le verbe « apparere » qui voulait dire « préparer. Puis au XIIème siècle il devient « préparatif » et au XVIème siècle par extension, il signifie « le déroulement d’un cérémonial » ou encore de « magnificence »

Et comme il n’y a pas de cérémonial sans un « costume d’apparat » c’est ainsi que « appareil » a souvent désigné l’apparence fastueuse des personnes se rendant « en grand appareil » à une cérémonie importante.

Voici donc un superbe oxymore c’est-à-dire la rencontre de deux mots antinomiques (contradictoires).

Mais n’oublions pas non plus que « appareil «  est un ensemble de rouages destiné à faire fonctionner une machine, d’où le sens figuré dans l’expression « l’appareil de l’Etat ».

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 19 février, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour – les échanges

la pensée du jour - les échanges dans mystique sagesse

 

 

 

 

« Lorsque quelqu’un se sent insatisfait, malheureux, il a tendance à attribuer ce malaise à un manque et il attend qu’un être, ou un objet, vienne le combler. Mais la solution n’est pas là. La solution, c’est que lui-même se décide à apporter quelque chose aux autres, à les aider, les soutenir, les consoler, ou même participer à leurs activités. À ce moment-là, une nouvelle vie commence à circuler en lui, et il n’a plus besoin de rien, il est comblé. Il a compris que, lorsqu’on cherche à apporter quelque chose de bon, déjà on reçoit. Tandis que celui qui n’apporte rien, même si on lui donne quelque chose, il ne reçoit rien.
La vie est fondée sur les échanges : recevoir et donner ; donner pour recevoir. S’il n’y a plus d’échanges, il n’y a plus de vie. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 19 février, 2013 |Pas de commentaires »

expression :mettre à l’index

expression :mettre à l'index dans jouer avec les mots - expressions

 

 

 

Mettre à l’index  »

Signaler une chose ou une personne comme dangereuse
Exclure, condamner

l’index librorum prohibitorem est un catalogue qui contient les livres interdits car considérés comme hérétiques. C’est le pape Paul IV qui, au milieu du XVIème siècle fit rédiger le premier index qui contenait la liste des livres que les catholiques n’avaient pas le droit de lire car ils étaient considérés comme pernicieux et dangereux ou encore pouvaient écarter l’homme de la foi.

Cette expression est apparue au début du XIXème siècles et s’est généralisée à toute chose ou personne signalée comme dangereuse, exclue ou condamnée.

C’est donc de cet index-là, et non du doigt, que nous vient notre expression,.
Il fallu attendre Paul VI qui, en 1965, supprima cet index dont la dernière publication datait de 1960

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 18 février, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour – le silence

 

la pensée du jour - le silence dans mystique sagesse

« Un Maître instruit ses disciples par la parole, mais il les instruit aussi dans le silence. Lorsqu’il leur parle, il va vers eux, et lorsqu’il garde le silence, c’est aux disciples d’aller vers lui pour essayer de saisir ses pensées, pour le rejoindre dans les régions éloignées où son âme vit et respire. Voilà encore un exercice à faire : chercher à rejoindre son Maître, partir à sa suite dans l’espace, monter, s’élever jusqu’au plan mental supérieur, le plan causal.
Le silence d’un Maître peut instruire le disciple autant que ses paroles. Là, c’est son âme qui reçoit : elle voit, elle sent, elle enregistre les pensées du Maître. S’il ne sait pas tout de suite ce que son âme a capté, c’est qu’il faut du temps pour que son cerveau s’en imprègne. Mais un jour, plus tard, il lui viendra des pensées, il fera des découvertes, il aura des réminiscences dont il ne connaîtra même pas l’origine. Ce sera tout simplement quelque chose qu’il avait, il y a longtemps, capté auprès de son Maître. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 18 février, 2013 |Pas de commentaires »

et vous, que savez vous d’elle ?

 

et vous, que savez vous d'elle ? dans mystique sagesse

(Si vous perdez un être cher, prenez-courage, la mort est la nourrice qui l’emmène, rien de plus.Il s’éveillera de nouveau pour voyager à travers un autre jour avec ceux qui ont veillé sur lui avec compassion depuis le commencement.(papyrus égyptien, 1300 ans avant J.C.)

 

Message de Claude Cleret

 

Lorsque mon père est mort, ma mère a été profondément affectée. Elle se sentait en colère et impuissante contre cette disparition injuste.

 

Il était parti, il ne resterait bientôt plus rien de lui… à peine l’ombre du souvenir chéri. Ce compagnon de toute une vie n’était maintenant plus qu’une ombre vite emportée par le flux de la vie, qui continuait malgré son départ. Quel douloureux paradoxe et combien de questions sans réponses…

 

Pourtant, le départ de mon père avait un sens très différent pour moi. J’étais touché, bien entendu, mais je savais quelque chose que ma mère ignorait. Un savoir étayé par des recherches scientifiques et ésotériques incontestables.

 

Notre approche de la mort conditionne la façon dont nous vivons nos vies. Si nos sociétés souffrent autant, c’est parce qu’elles ont perdu de vue ce qui se passe au-delà de notre séjour terrestre. Elles ne voient pas la totalité de l’histoire et font donc des choix erronés aux lourdes conséquences pour demain.

 

Ce n’est pas par hasard si ce Grand Mystère est la question centrale de toutes les religions… et le tabou de nos cultures !

 

Lorsque nous avons compris comment fonctionnait la gravité, nous avons pu explorer les étoiles. Que se passera-t-il lorsque nous réussirons à comprendre la nature véritable de la mort ? Réalisez-vous à quel point cela transformera nos existences et nos façons de vivre ?

 

Comme nous l’ont enseigné les Maîtres, notre chemin d’évolution passe par notre compréhension profonde et véritable de la mort. C’est pour cela que nos sociétés négligent, voire dissimulent, les faits sur ce sujet

 

Mais vous,où en êtes-vous sur ce chemin ?

 

Quelle est votre vision de la mort : Paradis ou réincarnation, disparition ou élévation ? Au-delà de vos croyances, quelles sont vos certitudes ? Quelles sont vos preuves ?

 

Quelles que soient vos croyances, imaginez un instant que vous levez le voile… que vous découvrez une vision incontestable de la mort soutenue par des études scientifiques de pointe, étayée par l’expérience des plus grandes religions, une vision de la mort qui a 30 ans d’avance sur notre époque et qui pourtant a reçu le soutien des chercheurs les plus sceptiques, des prix Nobel les plus éminents…

 

Imaginez que vous savez véritablement de quoi il retourne plutôt que d’en être réduit aux conjectures ou aux croyances. Que vous savez enfin, avec la confiance que donne les recherches scientifiques enfin réconciliées avec la Tradition, ce que vous réserve l’autre côté…

 

Est-ce que cela changerait quelque chose pour vous ? Bien sûr que oui !

 

Cette vision incontestable du Mystère de la Mort existe. Elle est le résultat de plus de 40 années d’investigation par un scientifique de renom international. Elle révèle des découvertes surprenantes – et pourtant démontrées avec la plus grande rigueur – sur ce Grand Mystère.

Pour en savoir plus sur ces découvertes étonnantes et les portes d’espoir merveilleuses qu’elles ouvrent, rendez-vous ici : http://www.univers-cite.com/eternite/
 

 ps.  J’ai fait cette recherche seule, à l’aide de tous les livres que j’ai pu trouvés. Tout ce qui est dit ici est vrai : savoir est une délivrance car cela permet de voir les choses telles qu’elles sont et il est rassurant de découvrir que ces quelques années que nous passons sur terre ne sont qu’un maillon de ce qui nous attend et ne pas le nier, c’est être prêt, le moment venu, de le vivre. Yaël

Publié dans:mystique sagesse |on 17 février, 2013 |Pas de commentaires »

la pensée du jour – les mots

 

 

la pensée du jour - les mots dans mystique sagesse

 

« Le langage est en constante évolution : de nouveaux mots apparaissent tandis que d’autres disparaissent ; mais à l’exception des linguistes, peu de gens y prêtent attention. Il est dommage d’abandonner certains mots, car on laisse ainsi s’effacer dans sa conscience les réalités qu’ils désignent. Les mots ne sont pas seulement des abstractions, mais des entités vivantes qui ont établi des relations avec d’autres mots. Ainsi, la perte d’un mot entraîne la disparition des liens qu’il avait avec d’autres mots, donc avec d’autres entités, et c’est toute une culture qui s’appauvrit.
Beaucoup de gens emploient les mêmes mots pour nommer et qualifier des objets, des événements et des êtres qui n’ont rien en commun. Leur vocabulaire est tellement pauvre ! Tâchez non seulement de ne pas les imiter, mais d’employer aussi des mots dont vous n’avez pas l’habitude de vous servir. En sachant nommer précisément les choses, on les vivifie en soi et il s’ensuit tout un enchaînement de transformations bénéfiques : en enrichissant votre vocabulaire, vous enrichissez aussi vos perceptions, votre sensibilité et votre compréhension. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 17 février, 2013 |Pas de commentaires »

l’attente

un défit m’a été lancé : faire un poème avec 10 mots proposés et voici ce que cela a donné :

 

 

Amour – sa – sur – de – flamme – broder – que –tendre – aurore – vent

 

l'attente dans poemes

L’Attente

 

A la lueur de la flamme elle attendait son amour,

jusqu’à l’aurore, peaufinant son ouvrage,

Elle ne savait que broder de très beaux atours,

Qu’elle vendait à  tout  son entourage.

 

Le vent soufflait, dehors il faisait froid,

Où était son aimé, elle ne le savait pas,

Son tendre compagnon parti voici longtemps

Sur sa barque fragile quelque soit le temps,

 

Reviendrait- il ou bien était il mort ?

Tant de questions qu’elle se posait encore,

Quand soudain un bruit se fit entendre,

Alors que dehors il gelait à pierre fendre.

 

La porte s’ouvrit et un corps apparut,

Trempé jusqu’à l’os, transi et fourbu

Et apercevant celle qu’il était venu chercher

Il sut qu’enfin il pouvait se reposer.

 

Yaël

 

Publié dans:poemes |on 16 février, 2013 |Pas de commentaires »

UNE BELLE HISTOIRE A PARTAGER

 

UNE BELLE HISTOIRE A PARTAGER dans mystique sagesse 65884_589519447740250_899770127_n

 

Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé, trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte.
- »Papa, je peux te poser une question ? »

- »Qu’est-ce que c’est? » réponditl’homme. –

- »Papa, combien tu gagnes par heure ?  » –

- »Ce n’est pas ton problème … Pourquoi une question pareille ? » répondit l’homme, d’une façon agressive.

- »Je veux juste savoir. S ‘ il te plaît combien tu gagnes par heure? »

-Tu sais quoi? Je gagne 12 € par heure! »

- »Ah! … » répondit le garçon, avec sa tête vers le bas. « Papa, prête-moi seulement 6 €

… » Le père était furieux,

- « C’est pour cette raison que tu demandais cela ? …. Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l’argent pour acheter des jouets ? Vite au lit dans ta chambre. Je travaille durement chaque jour pour de tels enfantillages ? » Le garçon restant silencieux, entre dans sa chambre et ferme la porte..

 L’homme assis devient de plus en plus nerveux sur les questions de l’enfant.
Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l’argent ? Une heure plus tard, l’homme se ressaisit et se dit : Peut-être qu’il avait vraiment besoin d’acheter quelque chose avec ces 6 € et après tout ce n’est pas dans ses habitudes.

L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte.

- »Tu dors, mon fils ? » demanda l’homme …

- »Non papa, je suis éveillé», répondit le gamin …

- »Je pense que j’ai été trop dur avec toi mon fils… J’ai eu une journée très dure, à tel enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 6 € que tu as demandé. »

Le petit tout souriant s’écria ….

- »Oh, merci papa! » L’homme voit alors que le gamin a déjà de l’argent, et commençe  à se fâcher de nouveau.
Le garçon comptait son argent doucement, puis regarda son père.

- »Pourquoi voulais-tu plus d’argent si tu en avais déjà ? »

- »Papa, c’est parce que je n’en avais pas assez. », répondit le gamin.

- »Papa, maintenant j’ai 12 €. Puis-je acheter une heure de ton temps ? … S’il te plaît, arrive demain une heure avant à la maison … J ‘aimerais dîner avec toi. »

Le père était brisé. Il  mit ses bras autour de l’enfant et a demandé pardon…

 

 dans mystique sagesse

C’est juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie.. Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur.

N’oubliez pas de partager ces 12 € (la valeur de votre temps) avec quelqu’un que vous aimez.

Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourrait facilement nous remplacer dans les prochaines heures. Mais la famille et les amis que nous avons laissés eux ne peuvent pas.

Publié dans:mystique sagesse |on 16 février, 2013 |1 Commentaire »
12345

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour