LA CONFUSION DES VALEURS

LA CONFUSION DES VALEURS dans les évènement qui font l'histoire

Il y a fort longtemps, alors que personne n’en parlait (c’était tabou), je me demandais : mais si  plus tard mes fils l’étaient, comment réagirais-je et aussi, quels sont les signes qui pourraient m’avertir ?

Les années ont passé, rien de grave n’est arrivé à mes enfants, tout est rentré dans l’ordre sauf que j’ai continué à me poser des questions et que j’avais alors beaucoup d’empathie pour ces jeunes, différents des autres.

L’homosexualité est un comportement qui conduit un être à aimer une personne du même sexe que lui. Cela se produit souvent lorsque, dans la construction de la personnalité,  le pôle masculin est plus fort que le féminin chez une femme et le pôle féminin plus important que le masculin chez un homme.

Au départ il s’agit d’une tendance qui, comme toutes les tendances, peut être corrigée mais elle est souvent accentuée par le milieu ambiant (absence d’homme ou/et  mère castratrice.).

Et puis un jour, ces jeunes ont eu le courage de « sortir du placard » et de se montrer tels qu’ils étaient et j’étais contente pour eux mais en même temps, inquiète car je savais d’expérience que lorsque l’on est  différent des autres, on le paie très cher, notre société n’étant pas vraiment souple en la  matière.

Dans leurs premières démarches, ils ne demandaient qu’une chose : « le droit à la différence » et après bien du mal ils l’on obtenu et c’est là que tout à basculé car ensuite se sont mélangés à eux les transexuels, les bisexuels, et les déviants de tout bord et tous voulaient « le droit à l’égalité » c’est-à-dire que ce que nous demandent les homosexuels c’est :

1) de les accepter tels qu’ils sont et une fois que c’est fait

2) que sur le plan législation, nous oubliions ce qu’ils sont.

Dans la vie, il faut choisir, ou bien on est différent et on assume quel qu’en soit le prix, ou bien on n’ est pas comme les autres mais comme le prix à payer pour le rester est trop important, on renonce à sa différence et on rentre dans le rang.

Il n’y a pas d’autre alternative.

Bien entendu, comme dans tous ces mouvements, qu’il s’agisse de la libération de la femme, du droit à l’avortement, de l’égalité des sexes, les protagonistes n’ont pas su rester dans les normes et fixer les limites acceptables par tous ce qui a conduit aux débordements que nous connaissons

Pour moi par exemple, une « gaypride » qui s’appelle maintenant « la marche des fiertés » !!!!!! n’est  rien d’autre que l’étalage des sentiments les plus vulgaires camouflés par un titre pompeux et un étalage de sexualité  débridée alors que l’amour, le vrai, est toujours accompagné de discrétion et de pudeur  puisqu’il doit s’exercer à l’abri du regard des autres.

En acceptant tout et n’importe quoi, notre  société court à sa perte et bientôt ne se retrouvera pas dans ceux qui la représenteront.

Publié dans : les évènement qui font l'histoire |le 11 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour