Archive pour décembre, 2012

EXPRESSION : tirer le portrait

EXPRESSION : tirer le portrait dans jouer avec les mots - expressions

 Tirer le portrait  » Photographier

Au Moyen Âge, les verbes ‘traire’ et ‘tirer’ ont plusieurs acceptions communes, parmi lesquelles « s’acheminer vers », « lancer une arme de trait » ou bien « tracer un trait, dessiner ».
Le deuxième verbe supplantera le premier pour toutes les acceptions citées, dont la dernière qui est celle qui nous intéresse ici.

Quant à « portrait », il est issu du verbe « portraire », « pour dessiner », et c’est au milieu du XVIe siècle qu’il désigne la représentation picturale du buste ou du visage d’une personne (on disait au même moment « tirer quelqu’un » pour « faire son portrait ») avant, à la fin du même siècle, de désigner également la description verbale d’une personne puis, à partir du milieu du XIXe siècle, avec l’avènement de la photographie et le remplacement progressif des portraits notre expression a vu son usage réduit à la représentation photographique du buste ou du visage.

Extrait de : Expressio

Publié dans:jouer avec les mots - expressions |on 26 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

la pensée du jour :la nourriture spirituelle

 

la pensée du jour :la nourriture spirituelle dans mystique sagesse 691217_280x210

« Chaque jour nous mangeons. Mais ne soyez pas choqués si je vous dis que nous sommes aussi mangés. Oui, nous servons de nourriture à d’autres entités : les anges. Ils prennent nos bonnes pensées, nos bons sentiments, tout ce qui en nous est inspiré par la sagesse et l’amour. Les anges nous considèrent comme des arbres qui produisent des fleurs et des fruits. Quand ils viennent les cueillir, ils ne cassent pas nos branches, au contraire, ils nous arrosent, nous soignent, afin que nous donnions des fruits encore plus succulents.
Mais il existe aussi des « anges » d’une autre espèce, les entités ténébreuses, les démons. Eux aussi doivent se nourrir, et ils vont se régaler chez les humains dont les mauvais desseins, les mauvais sentiments sont pour eux des mets succulents : ils leur prennent alors toutes leurs énergies et les laissent épuisés. Rien n’est pire que d’être dévoré par les esprits ténébreux, et rien n’est plus souhaitable que de servir de nourriture aux entités célestes. C’est pourquoi les Initiés nous disent que nous devons chaque jour nous offrir au Seigneur pour qu’Il se nourrisse de nous. Par cette image ils nous révèlent que l’idéal spirituel de l’homme est d’être absorbé par le Seigneur afin d’avoir en Lui sa demeure. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 26 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

l’histoire du miroir


l'histoire du miroir dans les évènement qui font l'histoire aaaaamiroir1 

Jugé utile par les grecs et maléfique par l’église médiévale, le miroir à toujours beaucoup fait parler de lui.

 

Au départ il s’agit d’un disque de bronze muni d’un manche ; pour Socrate, il conduit à se mieux connaitre et pour Sénèque il aide à mettre ses actes en harmonie avec soi-même.

 

Le problème c’est que les hommes ont travesti les messages et au lieu de se voir ils se sont admirés tel Narcisse qui se regarde dans l’eau et mourra de désespoir.

aaaaamiroir2-300x102 dans les évènement qui font l'histoire 

Au moyen-âge, c’est le miroir de verre qui fait son apparition, objet de luxe sculpté et orné d’or ou d’argent. Pour l’église qui recommande de se regarder pronant l’introspection, fonction morale salutaire il est aussi perçu comme un piège au pouvoir mystificateur et l’inquisition sévira comme le prouve l’histoire de l’infortunée Béatrice de Plannisoles qui en 1321 est accusée d’hérésie d’adultère et de sorcellerie car parmi les choses « très suspectes » qu’elle détient, on trouve un miroir, outil indispensable aux sorcières, ce qui n’empêchera pas pourtant les plus grands princes dont Catherine de Médicis d’avoir recours à la divination par le biais du miroir afin de prendre des décisions politiques.

 aaaaaimage3

L’apogée du miroir est à son comble au XVIIème siècle lorsque les artisans verriers mettent au point de nouveaux procédés conduisant à la fabrication d’une matière aussi claire que le cristal de roche qui rend le miroir très brillant. Les meilleurs ouvrier se trouvent alors en Lorraine, Allemagne et Italie, dans l’Ile de Murano et c’est entre 1690 et 1720 qu’en France une nouvelle technique fait son apparition permettant d’obtenir des miroirs de qualité semblable à ceux de Venise et de plus grandes dimensions comme le prouve la galerie des glaces à Versailles. 

 

Là encore, l’église et  les moralistes vont intervenir censurant le regard sur soi et les traités d’éducation de la jeune fille de l’époque recommande la pudeur, le bain habillé les yeux levés au ciel au moment de se vêtir et dans les pensionnats, les miroirs sont prohibés. Il n’y a pas si longtemps, lors d’un décès on recouvrait les miroirs de peur que l’âme du défunt y reste captive et si par malheur il était brisé, cela apportait sept  ans de malheur.

 

Dans la bible le miroir a une connotation positive ; c’est ainsi que l’on apprend que lors de l’exode, les femmes emportèrent avec elle des miroirs dans lesquels elle se mirèrent avec leur mari provoquant ainsi le désir qui va les rendre mère. Le coran lui semble n’y attacher aucune valeur particulière et aucun verset n’en parle que se soit pour le conseiller ou l’interdire.

 aaaaaa-6          aaaaamiroir5

Et vous Mesdames, quelle image le vôtre vous renvoie-t-il ?

Publié dans:les évènement qui font l'histoire |on 25 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

la pensée du jour : l’âme et l’esprit

la pensée du jour : l'âme et l'esprit dans mystique sagesse

 

« Ce que nous appelons l’esprit et l’âme sont deux réalités en nous qui correspondent aux deux grands principes créateurs : les principes masculin et féminin que l’on appelle l’Esprit cosmique et l’Âme universelle. C’est pourquoi, comme eux, nous sommes nous aussi créateurs. Oui, nous aussi nous avons le pouvoir de créer, mais à une condition : que nous donnions aux deux principes masculin et féminin en nous, notre esprit et notre âme, toutes les conditions de se manifester.
Les activités qui font de nous des créateurs véritables sont la prière, la méditation, la contemplation, l’identification. Dans le désir de nous élever pour pénétrer l’Âme universelle, cette lumière qui est la matière de la création, par notre esprit nous la fertilisons. Alors notre âme reçoit les germes de l’Esprit cosmique et met au monde des enfants divins : l’inspiration, la joie, des actes de justice, de bonté et de noblesse. C’est cela aussi la signification de la fête de Noël.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 25 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

LETTRE AU PERE NOEL

LETTRE AU PERE NOEL dans lettre ouverte

Cher Père Noël,

 

Voici bien longtemps que je ne t’ai pas écrit, je crois même que je ne t’ai jamais écrit parce que je sais que tu es très occupé et vu ton grand âge, j’aurai trop peur qu’à cause de gens comme moi, tu sois si fatigué que tu ne puisses  pas finir ta tournée.

 

Je fais partie des gens qui n’ont rien à te demander car j’ai tout ce qu’il faut mais au lieu de m’en réjouir, j’ai de la peine pour ceux qui n’ont rien et qui ne peuvent même pas te le dire.

 

-le sais-tu Père Noël que des petits enfants travaillent comme des adultes et en meurent ?

-le sais-tu Père Noël que des femmes sont violées, battues, lapidées chaque jour ?

-le sais-tu Père Noël que des vieillards sont abandonnés à leur sort ?

-le sais-tu Père Noël que des animaux sont massacrés de façon odieuse ?

 

De l’endroit où tu es, tu domines le  monde et par conséquent tu vois notre planète si belle mais si fragilisée par ceux qui ne prennent pas soin d’elle et il t’est facile de deviner où sont ceux qui se conduisent en égoïstes, 

 

alors cher Père Noël voici ma prière :

  dans lettre ouverte

-Lorsque tu parcours le monde afin de distribuer les cadeaux qui t’ont été commandés, jette dans chaque cheminée un peu de « poudre d’amour »

-N’oublie pas d’aller là où on ne t’a rien demandé, car c’est là que se trouvent les malheureux

-visite les palais de ceux qui règnent pour leur insuffler un peu de bonté, de justice,

-étends ton pouvoir sur nos amis à quatre pattes pour les protéger de la cruauté humaine

 

Merci Père Noël pour ton aide. 

 

 

Publié dans:lettre ouverte |on 24 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

la pensée du jour – les objets

la pensée du jour - les objets dans mystique sagesse

« Que ce soit une petite chambre ou une grande maison, dans tous les lieux que vous habitez, les murs, les meubles, les objets sont imprégnés de vos émanations. C’est le côté magique de la présence : vous déposez sur tout ce qui vous entoure, et particulièrement sur les objets que vous touchez, des particules éthériques qui sont conductrices d’influences favorables ou néfastes. Si vous projetez sans cesse des pensées, des paroles et des sentiments négatifs, ces objets deviennent comme des aimants qui attirent tout ce qui est mauvais de l’univers. Évidemment, le contraire est vrai aussi : si vos émanations sont imprégnées de sagesse et d’amour, vous déposez de bons fluides sur les objets qui vous entourent et ils deviennent des conducteurs de la lumière, de la joie, de la santé.
Désormais, habituez-vous à faire cet exercice : dans toutes les pièces de votre maison, apprenez à prendre les objets avec attention, avec amour, en demandant à l’Esprit divin d’étendre sa bénédiction sur eux. Dites : « Esprit de lumière, de pureté, de vérité, je Te consacre ces objets, afin qu’ils deviennent pour Toi un réceptacle, un instrument de ta puissance. » L’Esprit viendra habiter dans votre demeure. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 24 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

LE SAVOIR INUTILE

LE SAVOIR INUTILE dans insolite

http://www.savoir-inutile.com/

 


La probabilité de mourir en tombant du lit est de 1 sur 2 millions.

 

A Portland, la loi interdit aux hommes de chatouiller leur femme avec un plumeau.

 

Dans le Rhode Island, à Providence, il est illégal de vendre du dentifrice et une brosse à dents au même client un dimanche.

 

Si vous mangez un chewing-gum en épluchant des oignons, cela vous empêchera de pleurer.

 

Au Royaume Uni, il est légal de tuer un écossais dans la ville de York s’il porte un arc et des flèches.

 

Vous avez entre 75 000 et 110 000 cheveux sur la tête.

 

La priorité à droite existe en avion !

  dans insolite

Les dessins animés de Donald Duck ont été interdits en Finlande, car il ne portait pas de pantalon.

 Dans la Rome antique, quand un homme témoignait en cour de justice, il jurait sur ses testicules. 

A chaque rapport sexuel, la baleine éjacule environ 1800 litres de sperme

 

Les lions peuvent s’accoupler jusqu’a 50 fois par jour.

 

En France, il est interdit de s’embrasser sur des rails.

 

L’orgasme du cochon dure en moyenne environ 30 minutes.

 

 

Publié dans:insolite |on 24 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

D’ OU VIENT NOEL ?

 

D’où vient Noël ?

 

Noël est à l’origine une fête païenne car bien avant l’époque romaine et l’apparition du christianisme, on fêtait entre le 20 et le 22 décembre le retour de la lumière.

La date du 25 décembre a été fixée vers l’année 300 comme étant  la naissance de Jésus, Rome espérant convertir plus facilement les populations en se basant sur des traditions profanes.

 

L’utilisation du sapin remonte au début du Moyen-âge (XIeme siècle) à l’époque des pièces de théâtre jouées devant les cathédrales pendant l’avent.

Le premier sapin tel que nous le connaissons date de 1521, en Alsace et petit à petit les pommes ont été remplacées par les boules de toutes les couleurs. 

 

Quant aux cadeaux, le père Noël n’est pas le seul à les distribuer en effet, en Italie c’est parfois Gesu Bambino qui apporte les cadeaux et si Sainte Lucie n’a pas le temps de faire sa distribution, c’est  la vieille sorcière Befana qui la fait à sa place, sans oublier Saint Nicolas accompagné bien souvent de son double le père fouettard. Saint Basile lui, apporte les présents le 1er Janvier.

 

 D' OU VIENT NOEL ? dans mythes et légendes 1083081

befana

 lien ici : 

Publié dans:mythes et légendes |on 23 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

LA PENSEE DU JOUR : la foi

 

LA PENSEE DU JOUR : la foi dans mystique sagesse bible

« La foi n’est pas un sentiment irrationnel, elle a pour fondement les expériences que nous avons faites au cours de nos incarnations passées et qui se sont inscrites dans notre âme. Oui, c’est tout ce que l’homme a étudié, vérifié, vécu dans ses existences antérieures qui est à l’origine de sa foi. On ne peut avoir foi qu’en ce que l’on a expérimenté, sinon on ne doit pas parler de foi mais seulement de croyance. Si vous avez foi en Dieu, c’est parce que vous avez communié avec Lui, vous L’avez touché, et ce contact a laissé en vous une trace si forte que vous ne pouvez plus douter, la foi en Dieu est inscrite en vous.
Si vous pouvez dire que tel chemin conduit à telle station, c’est que vous connaissez l’itinéraire. Mais si vous dites qu’en passant par tel endroit, vous parviendrez à des palais et des jardins et que vous ne trouviez que des marécages ou des précipices, c’est seulement que vous étiez poussé par le besoin de croire et non par la certitude de la foi. La croyance est le résultat d’un désir subjectif : on s’imagine qu’il se réalisera, mais le plus souvent ce n’est pas le cas. La foi au contraire est une certitude absolue qui aboutit à une réalisation. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans:mystique sagesse |on 23 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

histoire de l’éclairage

 

Et maintenant ouvrez vos quinquets car voici, en quelques dates, l’histoire de l’éclairage
histoire de l'éclairage dans les évènement qui font l'histoire
• – 400.000 : apparition du feu
• – 20.000 à – 10.000 : torches résineuses, premières lampes à huile dans des pierres

 dans les évènement qui font l'histoire
• – 100 ans : chandelle de suif
• 1400 : bougie à la cire d’abeille

 


• 1782 : quinquet
• vers 1800 : gaz

 


• 1808 : éclairage électrique mis au point par Sir Humphrey Davy (vrai début de l’ère électrique dans les lieux publics : 1844)
• 1820 : sinombre (lampe sans ombre à réservoir circulaire)

 


• 1830 : bougie stéarique (coule très peu)
• 1844 : lampe à arc

 


• vers 1850 : bougie à la parafîne (ne coule pas)
• 1870 : lampe à pétrole

 


• 1878 : ampoule électrique de Sir Joseph Swan
• 1879 : ampoule électrique de Thomas Edison à filament de carbone
• 1905 : lampe à filament de tungstène, encore en usage aujourd’hui

 

Toutes les nouveautés depuis cette date, vous connaissez n’est ce pas ?

 

 

Publié dans:les évènement qui font l'histoire |on 22 décembre, 2012 |Pas de commentaires »
123456

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour