POUR CEUX D EN HAUT

 

 

POUR CEUX D EN HAUT dans poemes file.php?50,file=212144,filename=Jacobs_Ladder_Songe_de_Jacob

 

J’ai tissé une échelle,

J’ai  gravi  les échelons,

Pour arriver au ciel,

Lieu merveilleux dit-on.

 

Mon pied s’est tout d’abord posé,

Sur la première marche appelée départ,

Puis d’un coup de talon  il a continué,

Sur la deuxième et sans s’arrêter repart

 

Tout au long du voyage il se demandait,

Pourquoi tant d’efforts et pour arriver où ?

Dans un lieu inconnu, peut-être un désert ?

Ou encore tomber et se casser le cou ?

 

Pourtant il continuait poussé par son élan,

Et de plus en plus vite avançait à grand pas,

Un peu comme aidé par des bras bienveillants,

Qui le hissaient, allez savoir pourquoi ?

 

Quand enfin il pu voir, tous ceux qui l’attendaient,

Il  n‘en revenait pas car ils les connaissait,

Voisins, amis, famille, tous tendaient les bras,

Et posaient questions sur ceux d’en- bas

 

M’attendiez-vous défunts ?

Mais oui répondirent-ils !

Car de vous avons besoin,

De vos pensées, de vos sourires.

 

Après moult pâlabres, Il est redescendu,

Racontant à chacun tout ce qu’il avait vu,

Et transmettant le message qu’il avait reçu,

Et qui disait ceci, ni moins ni plus :

 

Nous ne vous avons pas quittés,

Seul notre corps est parti,

Mais notre cœur lui est resté,

Au fond du vôtre tapi.

 

En cette fin d’année souhaitez à vos aimés,

Bonne année, bonheur et santé,

Pour nous aussi ayez une pensée,

Car nous veillons sur vous où que vous soyez.

Yaël

 

 

Publié dans : poemes |le 21 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour