LA LEGENDE DE MERE GLAND

 

 LA LEGENDE DE MERE GLAND dans mes écrits et ceux des autres aaaaaa1

Il était une fois un très vilain loup qui avait jeté son dévolu sur mère-gland une petite vieille qui habitait à l’orée du bois.

 

Ce qu’il ne savait pas c’est qu’elle était un peu sorcière et que depuis longtemps déjà elle projetait de se transformer en une belle princesse.

 aaaaa2 dans mes écrits et ceux des autres

Le loup arriva chez la mère-gland, persuadé que ses attributs virils allaient la faire fondre comme neige au soleil
aaaaa31

Mais quelle ne fut pas sa surprise quand celle-ci l’attrapa par ce qu’elle put saisir, le fit tournoyer plusieurs fois ce qui eut pour effet de le transformer en merguez qu’il ne restait plus qu’a faire cuire pour pouvoir la déguster et s’en régaler.

 

Moralité de l’histoire :

 

Si vous messieurs en avez une belle,

Si vous mesdames avez une poêle,

Il ne vous reste plus qu’à chercher la recette,

Pour l’accommoder et sans laisser de restes,

La déguster jusqu’à plus faim,

Et faire comprendre à ce vilain,

Que de ses attributs on se moque,

Qu’il peut continuer à faire le coq,

Ce qui nous intéresse c’est de bien profiter,

De tous les plaisirs qu’il peut nous donner,

Après quoi on le jette, il ne sert plus à rien,

Et on en cherche un autre pour les jeux de demain

 

 

aaaaa4

Yaël ?

 

inspirée par le talent de « Lott » –aaaaa6

 

par les prouesses de « natanya »

 

 

 aaaaa7

 

 

Publié dans : mes écrits et ceux des autres |le 13 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour