Archive pour mars, 2010

la pensée du jour

aaaaspir4.jpgL’être humain a une bouche et deux oreilles ; peut-être est-ce pour écouter deux fois plus qu’il ne parle – Anonyme 

Publié dans:mystique sagesse |on 21 mars, 2010 |Pas de commentaires »

aaaquestionreponse1.jpgExamen de français en primaire (véridique) et drôle surtout…. 

Réponses d’élèves de primaire
 
1. Dans la phrase  »Le voleur a volé les pommes », où est le sujet ?
- En prison.
 
  
2. Le futur du verbe  »je baille » est… ?
- je dors.
 
  
3. Que veux dire l’eau  »potable’‘ ?
- C’est celle que l’on peut mettre dans un pot.
 
  
4. Qu’est-ce qu’un oiseau migrateur ?
- C’est celui qui ne peut se gratter que la moitié du dos.
 
 
5. Que faire la nuit pour éviter les moustiques ?
- Il faut dormir avec un mousquetaire.
 
  
6. À quoi sert la peau de la vache ?
- Elle sert à garder la vache ensemble.

    
7. Pourquoi le chat a-t-il quatre pattes ? 
-
Les 2 devant servent à courir, les 2 derrière à freiner. 
  
8. Quand dit-on  »chevaux » ?
- Quand il y a plusieurs chevals 
 
9. Qui a été le premier colon en Amérique ?
- Christophe.
 
  
10. Complétez les phrases suivantes :  


À la fin les soldats en ont assez…
- …d’être tués.

  
Je me réveille et à ma grande surprise…
- …je suis encore vivant.

 
La nuit tombée…
- …le renard s’approcha à pas de loup.
 
    
11. Pourquoi les requins vivent-ils dans l’eau salée ?
- Parce que dans l’eau poivrée, ils tousseraient tout le temps.
 
  
Ma préférée
  

12. L’institutrice demande : Quand je dis «je suis belle», quel temps est-ce ?
- Le passé, madame. 

Publié dans:blagues |on 10 mars, 2010 |Pas de commentaires »

questions – réponses

aaaquestionreponse.jpgVOUS AVEZ LES QUESTIONS – J AI LES REPONSES ; 

 EXPRESSION : « être plein aux as » . 

Deux réponses : a) traduite du poker : « full aux as » qui indique un très beau jeu. 

b) à l’époque romaine, on était payé au poids et non en valeur avec des « as » petites pièces de cuivre. Quand on recevait beaucoup d’as, on était donc très riche. 

Publié dans:QUESTION |on 7 mars, 2010 |Pas de commentaires »

l’intelligence

aaaintelligence.jpgL’intelligence qu’est ce que c’est ? 

  

Tant de définitions lui ont été accordées qu’après les avoir toutes lues, on ne sait toujours pas comment en parler.

  

C’est tout simplement  parce qu’il y a plusieurs sortes d’intelligences: 

  

-L’ébéniste qui est capable de fabriquer un meuble de toute beauté a l’intelligence manuelle. 

  

-L’homme qui crée une sculpture, une musique, une peinture à une intelligence artistique. 

  

-La femme qui, avec rien ou presque, boucle les fins de mois le sourire aux lèvres a une intelligence pratique. 

  

-La mère illéttrée  que les enfants plus tard entoureront de toute leur tendresse a l’intelligence du cœur, 

  

-l’élève qui, sans effort, retient ses leçons et les comprend à une intelligence cérébrale, 

  

-la personne qui ressent, qui sait d’avance, qui devine, a une intelligence intuitive etc….. 

  

Donc la plus belle définition de l’intelligence ne serait-elle pas : « c’est la faculté de savoir se servir de ses facultés ». ? 

  

Il ne faut d’ailleurs pas la confondre avec l’instruction qui, si elle nécessite un minimum d’intelligence pour comprendre ce qui est enseigné, est totalement différente, car il s’agit de connaissances apprises et non pas de facultés innées DONT ON SE SERT , car tout est là : nous naissons tous avec un potentiel  dont il nous faut, dans un premier temps , deviner l’existence pour ensuite s’en servir, en faire quelque chose. 

  

Les plus grands ennemis de l’intelligence ne seraient ils pas : 

-la paresse, 

-le manque de courage d’oser, 

-la routine, mais aussi et surtout 

-la malchance d’être né avec une cuillère d’argent dans la bouche, 

-d’avoir toujours tout reçu sans demander, 

-de s’être installé dans la facilité, ce qui débouche toujours, au bout d’un temps plus ou moins long, sur l’ennui, cet ennemi mortel qui annihile toute envie de faire et d’entreprendre et qui provoque à plus ou moins long terme, la jalousie devant le bonheur des autres et le dégout de soi qui se transforme en agressivité envers l’entourage, ou qui peut conduire aussi au suicide. 

  

Je suis encore partie dans des élucubrations dont j’ai seule le secret mais je pense très profondément tout ce que je viens d’écrire, ma vie ayant été sillonnée d’exemples de ce genre. 

  

-Savoir se contenter de ce que l’on a, 

-essayer de s’améliorer à chaque fois que cela est possible 

  

Voici deux clés qui peuvent aider ceux et celles qui en comprennent le sens. 

  

l’intuition

aaaintuition2.jpgL’ INTUITION- Quel est son rôle ? 

  

Elle nous ouvre les yeux sur une situation particulière. Lorsque nous avons un choix à faire nous allons puiser inconsciemment  au plus profond de nous et nous agissons souvent en fonction de notre intuition. Sopuvent ,notre première idée est la bonne et souvent lorsque nous ne la suivons pas, nous le regrettons après. 

Pour apprendre à décoder clairement son intuition il faut tout d’abord l’attraper au vol quand elle se manifeste. 

La première chose à faire c’est le vide dans votre esprit. Ceci peut se faire par exercice, marche, méditation, en un mot ce que vous savez le mieux faire. 

Il ne faut pas se crisper, il ne faut pas douter,  il faut laisser venir. On peut aussi s’aider de clichés, d’images, la plus utilisée étant le flash, l’éclai,r mais on peut aussi employer des métaphores auditives comme « la petite voix »il faut savoir aussi que très souvent, une fois que l’idée a fait son apparition, on se rend compte que la solution était toute simple et à portée de mains. 

Enfin il ne faut pas oublier que tant que votre idée n’est pas mise à l’épreuve de la réalité, elle reste une hypothèse. 

Publié dans:mystique sagesse |on 2 mars, 2010 |Pas de commentaires »

forces intérieures

aaaintuition3.jpgFORCES INTERIEURES 

 

 Une émotion entraîne une réaction : 

Respiration accélérée · Rythme cardiaque variant 

Activité cérébrale modifiée – tension musculaire. 

  

Une émotion peut créer ou détruire selon son impact. Par exemple il arrive qu’au cours d’une journée vous vous souveniez d’un incident regrettable. Or vous pouvez revivre l’incident comme s’il se produisait à l’instant.Automatiquement, vous avez une réaction extérieure de froid, frisson, peur etc., Conséquence : vous créez une image et vous pouvez lui donner un pouvoir qui peut construire ou détruire. 

  

Si vous voulez changer une situation dans votre vie, vous devez créeer une image mentale de la situation. Il est nécessaire que cette pratique soit quotidienne car vous devez arriver à voir l’image sans effort. Exemple : modifier mes conditions de travail ou améliiorer ma vie affective. 

Ce qui est important c’est de voir chaque détail de la situation et la modifier mentalement. 

Si l’image s’estompe, la laisser partir et attendre le moment propice pour recommencer. 

L’entrainement ce fait de jour en jour. Le travail s’effectue dans un endroit calme soit le matin soit le soir. 

Vous devez sentir votre image visuelle, avoir des sensations, des émotions afin de créer la situation. 

  

Exemple : enlever des maux de tête 

  

Installez-vous confortablement dans un fauteuil. 

 Fermez les yeux, visualisez l’intérieure de votre boite cranienne. 

Imaginez qu’elle ressemble à un bol vide et pour imager vos douleurs, imaginez à l’intérieur de ce bol, des morceaux de coton. 

Pour enlever vos douleurs, vous devez, avec votre force de pensée, enlever les cotons et vous les voyez monter,….. monter,….. monter…. S’ils retombent c’est parce que votre concentration s’est un peu relachée donc vous recommencez jusqu’à ce que les morceaux de cotons soient presque à l’extérieur de votre « bol » là, vous les chassez vivement, vous les faites sortir complètement du bol et vous insistez. 

  

Essayez, je l’ai fait et cela à très bien marché. 

Publié dans:mystique sagesse |on 2 mars, 2010 |1 Commentaire »

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour