les aventures d’une vieille carcasse-2ème partie

aaaorthographe.jpg2ème partie 

  

Je vous ai dit que mon blog était très important pour moi et ce, pour plusieurs raisons : je suis une autodidacte  je n’ai que mon certificat d’études et j’ai commencé à travailler à 15 ans ½. Je m’en souviens comme si c’était hier. J’avais trouvé une place de sténo dactylo dans un journal d’informations économiques et financières et j’étais le petit grouillot d’une des jolies sécrétaires de l’un des directeurs. 

  

Ma première grande chance a été que vu mon très jeune âge, personne ne s’est moqué de mes lacunes et c’est ce qui m’a permis de m’améliorer dans beaucoup de domaines et principalement en français car j’ai osé questionner et c’est ainsi que j’ai découvert non seulement les difficultés de la langue  mais aussi et surtout sa beauté et quand plus tard je me passionnerai pour les mots croisés, ma formation sera encore plus complète. 

  

Alors j’ai réalisé que j’avais toute une vie devant moi pour essayer de combler les manques et maintenant que j’ai accès à internet je peux surfer, voguer sur tous les sites, me gaver de connaissances et si j’en parle dans mes articles c’est parce que je veux croire que beaucoup sont comme moi, avides de savoir et je partage alors mes trouvailles avec eux. 

  

Tout ceci pour expliquer que je suis un défenseur inconditionnel de l’orthographe, de la grammaire, de la syntaxe tout en reconnaissant que je ne sais pas tout et c’est pourquoi aussi je m’insurge quand je vois le sort qui est réservé à notre belle langue et les réactions de ceux qui l’assassinent. Toutes les raisons invoquées sont nulles et non avenues et je suis l’exemple vivant que l’on peut acquérir des connaissances  quand on n’y met du sien, d’autant plus que je suis issue d’une famille très modeste, une mère qui savait tout juste écrire et qui était femme de ménage et un père qui était cuisinier et qui était aussi inculte qu’une terrain vague. 

  

Alors mes toutes belles, celles qui se fâchent, celles qui disent que tout le monde n’a pas eu la chance d’étudier,etc…. qu’avez vous à répondre à cela ? Honte à vous, je le dirai et le répèterai à l’infini. 

  

Eh oui ! je me révolte comme un bon scorpion que je suis qui déteste beaucoup de choses à commencer par le mensonge, la paresse, le laxisme, j’en passe et des meilleurs mais si je vous parle de ce « côte  vindicatif et bagarreur » de ma personnalité c’est parce que c’est autour de lui, que celle-ci s’est forgée, celle qui, contre vents et marées, va résister à l’injustice, à l’orgueil, à la méchanceté  de ceux qui se nomment les « grands » les « décideurs », ceux qui font plier l’échine aux petits et aux humbles ;  avec moi, ils n’ont pas réussi, mais cela m’a couté très cher. 

  

  

Dans la vie il faut savoir ce que l’on veut : soit rentrer dans le rang et devenir un bon petit mouton, soit se cabrer et devenir un cheval rétif sans oublier que le prix à payer sera exorbitant, mais la récompense sera de taille : l’indépendance morale et intellectuelle. 

  

Au moment où j’écris ces lignes je ne sais pas ou ma prose va me conduire mais je vous rassure, il y aura des histoires drôles et des faiblesses de ma part car je ne suis pas le Bon D-ieu (pas encore). 

  

  

A méditer.et à suivre…… 

Publié dans : mes écrits et ceux des autres |le 14 novembre, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Ni OUI ni NON |
elevator |
freressuricate |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | titinou
| Rakipedia™
| toute en humour